ensemble de 4 verrières figurées commémoratives : Dernière messe des soldats en partance, Ange de la victoire célébré par les soldats et leurs familles, Retour des soldats, Poilu au pied de la Croix

Désignation

Dénomination de l'objet

Verrière

Précision sur la typologie de l'objet - hors lexique

Verrière figurée

Titre courant

Ensemble de 4 verrières figurées commémoratives : Dernière messe des soldats en partance, Ange de la victoire célébré par les soldats et leurs familles, Retour des soldats, Poilu au pied de la Croix

Localisation

Localisation

Basse-Normandie ; Calvados (14) ; Manerbe ; église paroissiale Saint-Jean-Baptiste

Numéro INSEE de la commune

14398

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Calvados

Canton

Blangy-le-Château

Nom de l'édifice

Église paroissiale Saint-Jean-Baptiste

Référence Mérimée de l'édifice

PA00111524

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Baies 6, 8, 9, 10

Description

Catégorie technique

Vitrail

Structure et typologie

Lancette, tympan ajouré, oculus de réseau

Matériaux et techniques d'interventions

Verre transparent : peint, grisaille sur verre, jaune d'argent, plomb (réseau)

Description matérielle

Baie 9 : lancette terminée par un lobe ; baies 6, 8, 10 : verrière brisée divisée en trois lancettes terminées par un lobe, surmontées de 3 soufflets et 4 ajours au tympan.

Indexation iconographique normalisée

Scène historique (sainte Jeanne d'Arc entendant les voix, vision de saint Aubert d'Avranches), scène historique (soldat : bénédiction, départ : familles, décor : église), scène historique (soldat : debout, ange : archange Michel : victoire), scène historique (Christ en croix, soldat : agonie, paysage : tranchées), scène historique (soldats : retour, groupe : familles, paysage : église), anges (couronne de lauriers, phylactère)

Description de l'iconographie

Sur les trois verrières à triple lancette, les scènes, se déployant sur l'ensemble de la baie, évoquent les trois moments forts de la guerre. Baie 6 (le départ) : dans un intérieur d'église à l'été 1914, des soldats sur le départ (ils portent encore le pantalon rouge garance), embrassent une dernière fois leur famille en recevant la bénédiction. Au tympan, trois anges tenant un phylactère les encouragent à aller se battre pour Dieu, la patrie et la liberté. Baie 8 (la victoire) : l'archange Michel, qui vient de terrasser de son épée le dragon, apparait en gloire aux soldats victorieux de la guerre. De part et d'autre, des soldats debout brandissent fusils et étendards en signe de victoire, tandis que femmes et hommes, déposant leurs outils, se sont agenouillés pour le prier. Au tympan, trois anges tenant phylactère glorifient le droit, la justice et la force. Baie 10 (le retour) : dans un paysage où l'on reconnait en arrière-plan l'église de Manerbe, trois soldats revenus vivants (l'un blessé) sont accueillis en héros par leurs familles. Au tympan, les trois anges portant phylactère saluent la victoire de la France, vengée. Baie 9 : le Christ en croix apparait à un poilu agonisant, avec en arrière-plan, une église en ruines sur fond de paysage de tranchées et de ciel torturé. Dans le lobe supérieur, un ange lui porte la couronne de laurier. Dans le registre inférieur, le portrait photographique de Marius Pascal, mort au combat, est inscrit en médaillon dans une couronne de laurier encadrée par des rinceaux et un phylactère portant l'inscription. La scène, épousant la forme de la baie, est bordée d'un mince filet blanc et or orné de fleurons.

Dimensions normalisées

H = 168, la = 65 (baie 9) ; h = 242, la = 150 (baies 6, 8, 10)

Inscription

Inscription concernant l'iconographie, inscription concernant le donateur, date, inscription concernant l'auteur, dédicace

Précisions sur l'inscription

Baie 6 : DEBOUT ET EN AVANT ; POUR DIEU ; LA PATRIE ET LA LIBERTE' ; 'CECIDERUNT FORTES IN BELLO / ALFRED SEIGNEURAIT, LEON LECOURT / CHARLES LEBLANC, ANDRE JEAN /GEORGES LEONARD, RENE POLIN / FERNAND BEZIERES, GEORGES THURET / EMILE OGER, ROBERT LEVENEUR. Baie 8 : 'LE DROIT PRIME / JUSTIFIE / LA FORCE' ; LA MARNE / VERDUN / L'YSER / LA SOMME ; ARTHUR FRIGAULT, AUGUSTE MANCEAU / ALPHONSE VALSEMEY, ADRIEN JULES / CONSTANT VALSEMEY, LOUIS BORDEAUX / EUGENE GRIP, PAUL GOSSET / BARON LE PREVOST D'IRAY, EMILE COLVILLE / ALPHONSE GUESNET, EMILE BUHOT ; CH. LORIN 1920. Baie 9 : DIEU ET LA PATRIE ; CH. LORIN CHARTRES 1921 ; EN SOUVENIR DE / MARIUS PASCAL / MORT POUR LA FRANCE / LE 9 JUIN 1918. Baie 10 : GLOIRE ET MERCI / AUX VENGEURS / DE LA FRANCE' ; ANDRE LETEINTURIER, MARCEL CREVIN / EUGENE GUESNET, GABRIEL BORDEAUX / ALFRED FREDERIC, MARIUS PASCAL / ALBERT HIPPOLYTE, PIERRE CHALVET / ARTHUR DUPRE, AUGUSTINE JOSEPH / AMBROISE MARGUERITE GUERRE 1914-1918 ; DON DE MME ET MR DELAFOSSE.

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

Lorin Charles (peintre-verrier) ; Royer Lyonel (peintre)

Personnalités liées à l'histoire de l'objet

Delafosse (donateur), Pascal famille (donateur)

Lieu de création

Lieu d'exécution : Eure et Loire, 28, Chartres

Siècle de création

1er quart 20e siècle

Année de création

1920

Description historique

Ces quatre verrières commémoratives appartiennent à un ensemble de six vitraux commandés en 1918 à l'atelier Charles Lorin de Chartres. Ils sont venus remplacer, sur décision du Conseil municipal, des verrières dont certaines dataient du début du XVIe siècle, époque de la construction de l'église : ainsi ont disparu une Vierge de douleur et une sainte Barbe de 1525 qu'Arcisse de Caumont avait pu admirer au milieu du XIXe siècle. Les six nouveaux vitraux furent inaugurés le dimanche 17 octobre 1920, lors d'une grande fête paroissiale : trois des verrières, représentant différents moments de la guerre, furent financées par le maire du village M. Delafosse (qui obtint de son Conseil une subvention complémentaire de 3000 francs) ; le petit vitrail commémoratif du Poilu au pied de la Croix fut donné par la famille Marius en souvenir de son fils mort pour la France ; enfin les deux autres verrières furent léguées par la famille Handjeri, 'bienfaitrice' du village, en souvenir de la princesse Ida disparue en 1918. Tous les vitraux (excepté celui du Poilu au pied de la Croix) ont été réalisés d'après des œuvres du peintre Lionel Roger (1852-1926), qui collabora à plusieurs reprises avec le peintre-verrier Charles Lorin.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Cadre de l'étude

Recensement du vitrail

Dénomination du dossier

Sous-dossier

Intitulé de l'ensemble

Ensemble de 6 verrières (décoratives, à personnages) : Dernière messe des soldats en partance, Ange de la victoire célébré par les soldats et leurs familles, Retour des soldats, Poilu au pied de la Croix, Jeanne d'Arc entend des voix, Saint Michel ordonnant à saint Aubert de construire le Mont-Saint-Michel

Référence des l'ensemble

IM14005260

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2014

Date de rédaction de la notice

2015

Adresse du dossier Inventaire

Région Basse-Normandie - Direction de l'Inventaire général du patrimoine culturel Abbaye aux Dames - Place Reine Mathilde BP 523 - 14035 Caen Cedex - 02.31.06.97.33