Châsse de saint Rufin ou de saint Valère (?)

Désignation

Dénomination de l'objet

Châsse

Appelation d'usage

De saint Rufin (?), de saint Valère (?)

Titre courant

Châsse de saint Rufin ou de saint Valère (?)

Localisation

Localisation

Picardie ; Aisne (02) ; Bazoches-sur-Vesles ; rue Saint-Pierre ; église paroissiale Saint-Pierre

Numéro INSEE de la commune

02054

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Braine

Adresse de l'édifice

Saint-Pierre (rue)

Nom de l'édifice

Église paroissiale Saint-Pierre

Référence Mérimée de l'édifice

IA02002134

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Sacristie

Description

Catégorie technique

Fonderie

Structure et typologie

Plan (rectangulaire), élévation (droite)

Matériaux et techniques d'interventions

Laiton (en plusieurs éléments) : fondu, décor en ronde-bosse, décor en relief, décor dans la masse, décor rapporté, verre transparent : soufflé, taillé

Description matérielle

La châsse est en forme de chapelle à deux travées de long sur une travée de large, reposant sur un degré à deux marches. Six baies vitrées laissent voir à l'intérieur un fragment d'os fixé sur un coussinet de satin. Le toit à croupes est sommé d'une petite croix en ronde-bosse.

Indexation iconographique normalisée

Croix, ornement architectural, ornement végétal (rose)

Description de l'iconographie

Les arcs en accolade des baies sont surmontés de rosettes et séparés par des contreforts sommés de pinacles.

Dimensions normalisées

H = 14 ; l = 12 ; la = 8

Inscription

Sceau (sur l'oeuvre)

Précisions sur l'inscription

Cachet d'authentification en cire rouge aux armes d'Ernest-Victor Mennechet, évêque de Soissons de 1928 à 1946, scellé sous l'oeuvre avec les deux extrémités du lien rouge qui maintient la relique.

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

auteur inconnu

Siècle de création

Limite 19e siècle 20e siècle

Année de création

1941

Description historique

Un sanctuaire canonial dédié aux saints Rufin et Valère, martyrisés au début de l'ère chrétienne sur le territoire de la commune de Bazoches, est attesté dès l'époque mérovingienne. Intégré par la suite au château seigneurial, il subsiste jusqu'à la fin du 17e siècle. Des reliques des corps saints ont peut-être alors été transférés dans l'église paroissiale, mais aucune ne subsiste au 19e siècle. Le 21 juin 1867, une parcelle est prélevée sur la relique de l'un des deux saints conservée à Coulonges et rapportée en l'église de Bazoches où elle est placée dans un premier temps dans une châsse de bois peint. La châsse actuelle, de style néo-gothique, est caractéristique des productions des de nombreuses maisons d'objets religieux à la fin du 19e ou au début du 20e siècle. Confié à un autre prêtre en août 1918, le reliquaire revient à Bazoches en 1923. La relique est confiée en 1938 à monseigneur Ernest-Victor Mennechet, évêque de Soissons, pour authentification. L'acte de l'évêque date du 15 février 1941à Soissons et mentionne 'Nous avons placé l'ossement dans le petit reliquaire remis à neuf et scellé'. La remise à neuf concerne probablement le degré et le toit de la chapelle, dont la sobriété contraste avec les parties d'origine de la pièce.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1998

Date de rédaction de la notice

1998

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Picardie - Service de l'Inventaire du patrimoine culturel 88, rue Gaulthier de Rumilly 80000 Amiens - 03.22.97.16.57