Retable architecturé du maître-autel et clôture de sacristie

Désignation

Dénomination de l'objet

Retable, clôture

Précision sur la typologie de l'objet - hors lexique

Retable architecturé

Titre courant

Retable architecturé du maître-autel et clôture de sacristie

Localisation

Localisation

Picardie ; Aisne (02) ; Bazoches-sur-Vesles ; rue Saint-Pierre ; église paroissiale Saint-Pierre

Numéro INSEE de la commune

02054

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Braine

Adresse de l'édifice

Saint-Pierre (rue)

Nom de l'édifice

Église paroissiale Saint-Pierre

Référence Mérimée de l'édifice

IA02002134

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Choeur

Description

Catégorie technique

Taille de pierre, sculpture

Structure et typologie

Fonctions combinées

Matériaux et techniques d'interventions

Calcaire (blanc, en plusieurs éléments) : taillé, décor en relief, décor dans la masse

Description matérielle

Le retable placé au fond du choeur, derrière le maître-autel qu'il sépare de la sacristie, est formé de deux pilastres supportant un entablement sommé d'un fronton cintré. Il est flanqué de deux portes également encadrées de deux pilastres sous un fronton en anse de panier, qui ferment le choeur liturgique et permettent d'accéder à la sacristie.

Indexation iconographique normalisée

Ornementation (chérubin, phylactère)

Description de l'iconographie

Les deux frontons latéraux sont ornés de deux têtes de chérubins sculptées sur un phylactère.

Dimensions normalisées

H = 410 ; l = 610

État de conservation (normalisé)

Oeuvre restaurée, oeuvre complétée

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

auteur inconnu

Siècle de création

1er quart 17e siècle, 2e quart 20e siècle

Description historique

Le retable architecturé en pierre forme une clôture séparant le choeur de la sacristie, disposition que l'on retrouve dans certaines églises aux 17e et 18e siècles. Par sa structure et son décor, l'ensemble porte la marque du 17e siècle. Une clôture-retable tout à fait comparable, mais encore parée de la partie centrale du retable de pierre sculptée en haut-relief, est conservée dans le choeur de l'église voisine de Vauxcéré, dont le gros décimateur était également le prieuré de Saint-Thibaut. Il s'agit probablement du même atelier, et peut-être du même artiste. Effondré durant la Première Guerre mondiale qui a bien endommagée l'église de Bazoches, le retable a été remonté vers 1930 et complété d'un revêtement de mosaïque.

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Intérêt de l'objet

À signaler

Références documentaires

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Dénomination du dossier

Dossier avec sous-dossier

Partie constituante

Revêtement mural

Références des parties constituantes étudiées

IM02004163

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1998

Date de rédaction de la notice

1998

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Picardie - Service de l'Inventaire du patrimoine culturel 88, rue Gaulthier de Rumilly 80000 Amiens - 03.22.97.16.57