ensemble de 3 verrières figurées décoratives : scènes de la vie de sainte Geneviève (baies 0 à 2)

Désignation

Dénomination de l'objet

Verrière (3)

Précision sur la typologie de l'objet - hors lexique

Verrière figurée décorative

Titre courant

Ensemble de 3 verrières figurées décoratives : scènes de la vie de sainte Geneviève (baies 0 à 2)

Localisation

Localisation

Picardie ; Aisne (02) ; Noyales ; rue de l'Eglise ; église paroissiale Sainte-Geneviève (non étudiée)

Numéro INSEE de la commune

02563

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Guise

Adresse de l'édifice

Eglise (rue de l')

Nom de l'édifice

Église paroissiale Sainte-Geneviève (non étudiée)

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Emplacement de l’œuvre dans l’édifice

Choeur (baies 0 à 2)

Description

Catégorie technique

Vitrail

Structure et typologie

Baie libre (3, en arc brisé)

Matériaux et techniques d'interventions

Verre transparent : coulé, taillé, peint, taillé à facettes, grisaille sur verre, plomb (réseau)

Description matérielle

Ensemble de 3 verrières composées d'une scène centrale entourée de motifs décoratifs de même tonalité. Les scènes, réalisées en verre antique, intègrent de nombreux cabochons et morceaux de verre en fort relief, retaillés pour faire jouer la lumière.

Indexation iconographique normalisée

Scène historique (sainte Geneviève, Childéric Ier, assis, trône, homme, agenouillé, chaîne, lien) scène historique (sainte Geneviève, de face, groupe, homme, femme, enfant, Paris, prière, chien) scène historique (sainte Geneviève, don, pain, homme, enfant, cadavre : femme, Paris, bateau)

Description de l'iconographie

La scène de la baie 0 représente sainte Geneviève, de profil, devant le roi Childéric Ier assis sur son trône, demandant la grâce de plusieurs hommes qui se trouvent derrière elle, les poignets attachés par des cordes ou des chaînes. Sur la verrière 1, on voit en arrière-plan, sainte Geneviève, de face, les mains levées ; au premier plan plusieurs personnes (hommes, femmes et enfants symbolisant le peuple de Paris) accompagnées d'un chien, prient debout ou à genoux. Sur la verrière 2, sainte Geneviève, debout, distribue du pain à des Parisiens, hommes et enfants qui tendent les mains vers elle, tandis qu'au premier plan est allongée une femme, morte de faim. A l'arrière de la scène est représenté le bateau qui a servi à transporter les vivres.

Dimensions normalisées

Dimensions non prises

État de conservation (normalisé)

Grillage de protection

Précisions sur l'état de conservation

Il manque un verre à la baie 0.

Inscription

Signature (peinte), inscription concernant l'iconographie (peinte), inscription concernant le donateur (peinte), date (peinte), inscription concernant le lieu d'exécution (peinte)

Précisions sur l'inscription

Inscriptions de la verrière 0 : STE GENEVIEVE DEMANDE A CHILDERIC 1 LA GRACE DES PRISONNIERS ; MAUMEJEAN ; CE VITRAIL EST DU AU GENEREUX / DEVOUEMENT DE LINE DARIEL, IRENE FABRICE / FREDDY BEAUFORT, JEAN MAROSELLI, MARCEL CODRY / ET DES PAROISSIENS DE NOYALES-8 JUILLET 1951. Verrière 1 : EN 451 SE GENEVIEVE AFFIRME AUX PARISIENS / QUE S'ILS FONT PENITENCE / ATTILA ET SES HUNS N'ASSIEGERONT / PAS LA CAPITALE. Verrière 2 : ENTRE 486 ET 496 AU COURS DU SIEGE / DE PARIS PAR CLOVIS / STE GENEVIEVE PARVIENT A RAVITAILLER LA CITE ; MAVMEJEAN / PARIS

Historique

Auteur de l'œuvre ou créateur de l'objet

Mauméjean Carl (peintre-verrier)

PV005087

Lieu de création

Ile-de-France, 75, Paris

Siècle de création

Milieu 20e siècle

Année de création

1949, 1951

Description historique

Ensemble homogène de verrières créé par l'atelier du peintre-verrier parisien Carl Mauméjean de 1948 à 1949, pour les verrières des baies 1 et 2. Ces deux verrières ont été bénites en même temps que les verrières de la nef en juillet 1949. D'une correspondance entre le peintre-verrier et l'atelier, il ressort que, dès l'origine, 4 verrières avaient été prévues dans le choeur, pour lesquelles il aurait fallu déboucher 2 baies obturées. Ce travail ne fut fait que pour la baie d'axe, commandée en 1951, et vraisemblablement posée en 1952 (d'après les archives diocésaines).

Statut juridique et protection

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Intérêt de l'objet

À signaler

Photographies liées au dossier de protection

OUI

Références documentaires

Cadre de l'étude

Dossier ponctuel

Dénomination du dossier

Dossier individuel

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1999

Date de rédaction de la notice

1999

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Picardie - Service de l'Inventaire du patrimoine culturel 88, rue Gaulthier de Rumilly 80000 Amiens - 03.22.97.16.57