Muséum d'histoire naturelle

Nom du musée

Dénomination officielle du musée

muséum d'histoire naturelle

Adresse

Adresse

35 allées Jules Guesde

Adresse complementaire

Jardin des Plantes

Code postal

31000

Ville

Toulouse

Département

Haute-Garonne

Région

Occitanie

Contact

Téléphone

05 67 73 84 00

Contact générique du musée

MHN@toulouse-metropole.fr

Appellation/Protection

Appellation musée de France

Musée de France, au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002

Collection

Thématiques principales

Archéologie, Photographie, Sciences de la nature, Ethnologie, Afrique, Amérique, Asie, Océanie

Historique

L'idée de créer à Toulouse un muséum d'histoire naturelle remonte à la fin du XVIIIe siècle. Cependant, il n'est créé qu'en 1808, grâce à la détermination du célèbre naturaliste toulousain, Picot de Lapeyrouse. Ouvert seulement au public en 1865, il a pour vocation "d'assurer la conservation et le classement des collections, accueillir le public et participer à la découverte et à la prospection". Très vite le muséum toulousain devient un puissant pôle d'attraction scientifique. Entre les deux Guerres mondiales, le muséum s'agrandit et accueille les collections d'ethnographie du musée Saint-Raymond. En 1923, il s'enrichit du fameux fonds Bésaucèle, l'une des plus grandes collections d'oiseaux d'Europe. A partir de 1958, le muséum connaît un premier remodelage qui permettra de constater sa vétusté. Il faudra attendre les années 2000 pour qu'un projet de restructuration se fasse jour. Le muséum a réouvert ses portes en janvier 2008. Après dix ans de fermeture et une refondation architecturale, le bâtiment de 6.000 m² consacre la moitié de sa surface aux expositions.

Atouts majeurs

Avec la terre, une "Planète active", c'est la découverte du fonctionnement intime de notre planète et des forces de l'infiniment petit. L'espace "Merveilleuse alchimie" présente les beautés du monde minéral : c'est un véritable écrin où milles couleurs scintillent... Ensuite c'est l'infiniment grand, la gravitation, le système solaire. Puis la "Terre s'anime" avec ses séismes et ses "cicatrices", ses volcans, son érosion...le sol tremble, un ruisseau passe sous mes pieds...la vie est là, toute proche... Nommer les choses et les êtres vivants, ordonner et classer... une préoccupation constante de l'Homme qui cherche à s'y reconnaître. Sans cesse remise en question à la lumière des connaissances ou des usages, nos classifications évoluent. Et les hiérarchies d'hier ne sont plus celles d'aujourd'hui. Arbre généalogique, "arbres de vie", je me demande sur quelle branche je suis assis... Affronter l'immensité : "L'Escalier du temps" entre "Continuum et ruptures". La notion de temps commence à se faire sentir à mesure que les périodes de continuité et de rupture se succèdent : c'est l'évolution permanente du vivant. Un renouvellement incessant qui fait de l'Homme un passager de la Terre. S'alimenter, se reproduire, se protéger, se déplacer, communiquer : l'Homme partage avec tous les êtres vivants les mêmes grandes fonctions. Ici les masques, les outils de défense, les insignes corporels...en sont autant de témoignages. Provoquer le futur : devant le tableau de bord de la Planète, je consulte une sorte de carnet de santé de la Terre, je lui prends le pouls, et je m'interroge sur la vie de demain...

Thèmes des collections (détail)

Civilisations extra-européennes : Africaines, Américaines, Asiatiques, Océaniennes, Photographie, Manuscrits, incunables, Moulages, Ethnologie : Costume, Mobilier, Métiers et Outils, Pratiques religieuses et collectives, Sciences de la nature : Botanique, Entomologie, Herpétologie, Invertébrés, Ichtyologie, Malacologie, Mammalogie, Minéralogie, Ornithologie, Paléontologie

Personnages phares

Philippe Picot de Lapeyrouse, Gaston de Roquemaurel, Jean Baptiste Noulet, Casimir Rouméguere, Edouard Timbal-Lagrave, Édouard Filhol, François Frizac, Felix Garrigou, Edouard Piette, Eugène Trutat, Armand Peyre, Adrien Lagrèze-Fossat, L'abbé Dominique Dupuy, Louis Dupuy, Alexandre Leymerie, Gustave Julien, Joseph Galliéni, Armand de Montlezun, Édouard et Louis Lartet, Émile Cartailhac, Gérard Azaïs. Victor Besaucèle, Henry Brölemann, Henri Galibert, Laurent Schwartz, Henri Dalens

Intérêt architectural

Ancien couvent des Carmes, avec une aile réalisée en 2007 par Jean-Paul Viguier : 120 m de paroi de verre, courbe, double épaisseur avec fonction de régulation climatique.

Protection bâtiment

Protégé au titre des Monuments historiques : https://www.pop.culture.gouv.fr/notice/merimee/PA00094511

Protection espace

Site patrimonial remarquable. Site classé.