Musée Rodin

Nom du musée

Dénomination officielle du musée

musée Rodin

Adresse

Adresse

77 rue de Varenne

Adresse complementaire

Hôtel Biron

Code postal

75007

Ville

Paris

Département

Paris

Région

Ile-de-France

Contact

Téléphone

01 44 18 61 10

Contact générique du musée

goldberger@musee-rodin.fr

Appellation/Protection

Appellation musée de France

Musée de France, au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002

Collection

Thématiques principales

Beaux-arts

Historique

L'hôtel Biron est découvert dans un état proche de l’abandon par Auguste Rodin (1840-1917), en 1908. L'artiste loue les quatre pièces au rez-de-chaussée, avant d’occuper l’ensemble à partir de 1911. En 1916, un an avant sa mort, Rodin fait don de l’ensemble de son œuvre et de ses biens à l’État français. En contrepartie, l’État devra acheter l’hôtel Biron et s’engager à le transformer en musée consacré à l’artiste. Le site de Paris ouvre au public en 1919. Il est rattaché aux Musées nationaux en 1943. En léguant biens et œuvres, l’artiste lègue également ses droits d’auteur. Grâce à la collection des moules, l’édition de bronzes originaux permet la diffusion de l’œuvre de l’artiste. Le musée Rodin est également dépositaire du droit moral de l’artiste : il fait respecter le droit à la paternité et le droit au respect de l’intégrité de l’œuvre.

Atouts majeurs

Outre les grandes œuvres du jardin le le "Penseur", la "Porte de l'enfer", "Balzac", les "Bourgeois de Calais", près de 500 sculptures de Rodin ans l'enceinte du musée, œuvres de toutes les périodes et de tous les matériaux : marbre, pierre, bronze, plâtre, cire, terre cuite, pâte de verre, céramique, mais aussi peintures, aquarelles, dessins, gravures. Quelques peintures (Monet, Renoir, Van Gogh) et œuvres diverses provenant de la collection personnelle de Rodin.

Thèmes des collections (détail)

Beaux-Arts : Sculpture, Autres collections : Moulages

Artistes phares

Camille Claudel, Falguière, Monet, Munch, Renoir, Rodin, Laurens, Van Gogh, Carrière, Legros, Blanche.

Intérêt architectural

Les plans de cet hôtel de pur style "rocaille" sont de Jean Aubert. Edifié en 1728 par Gabriel pour le financier Abraham Peyrenc de Moras, il est transformé en 1732 en un lieu d'élégance où les fêtes se succèdent. De 1737 à 1753, l'hôtel est loué par rente à vie à la duchesse du Maine, puis vendu au maréchal duc de Biron, qui l'occupe jusqu'en 1788. En 1820, le domaine est cédé à la Compagnie des Dames du Sacré-cœur de Jésus. L'hôtel se trouve dans un jardin à la française.

Protection bâtiment

Protégé au titre des Monuments historiques : https://www.pop.culture.gouv.fr/notice/merimee/PA00088697?base=%22merimee%22&listResPage=9&qb=%5B%7B%22field%22%3A%5B%22ACTU.keyword%22%5D%2C%22operator%22%3A%22%2A%22%2C%22value%22%3A%22mus%C3%A9e%22%2C%22combinator%22%3A%22AND%22%2C%22index%22%3A0%7D%5D&resPage=9&last_view=%22list%22&idQuery=%223883d36-e5e7-54b-2b13-a6f26b3cb021%22

Protection espace

Site patrimonial remarquable.