Musée Gustave Moreau

Nom du musée

Dénomination officielle du musée

musée Gustave Moreau

Nom usuel

Musée national Gustave Moreau

Adresse

Adresse

14, rue de la Rochefoucauld

Code postal

75009

Ville

Paris

Département

Paris

Région

Ile-de-France

Contact

Téléphone

01 48 74 38 50

Contact générique du musée

info@musee-moreau.fr

Appellation/Protection

Appellation musée de France

Musée de France, au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002

Collection

Catégorie de musée

Musée de site ; Maison d'artiste.

Thématiques principales

Beaux-arts

Historique

La vie de Gustave Moreau (1826-1898) est celle d'un artiste de la bourgeoisie parisienne aisée. Il fait de solides études classiques et sa vocation artistique est encouragée par un père cultivé : formation à l'Ecole des Beaux-Arts, voyage en Italie, études des grands maîtres de la Renaissance a Louvre. Cette maison est achetée pour l'artiste, par ses parents. En 1862, il songe à y conserver ses œuvres de la dispersion. En 1895, il fait agrandir la maison et édifier par l'architecte Albert Lafon les grands ateliers des deuxième et troisième étages, afin d'y présenter des tableaux des aquarelles, des dessins et des ébauches.
A partir de 1892, il enseigne à l'Ecole des Beaux-Arts où il a pour élèves, Matisse, Rouault, Marquet.
Par testament, Gustave Moreau lègue à l'Etat la demeure avec tout ce qu'elle contient, soit 800 peintures, 350 aquarelles, 5.000 dessins.

Atouts majeurs

On peut y voir les tableaux suivants : « Les Prétendants » de 1852, « Hésiode et les muses », vers 1860, « Prométhée » vers 1868, « L'Apparition », vers 1876, « La Vie de l'Humanité », vers 1886, « Orphée sur la tombe d'Eurydice », vers 1890, « Les Anges de Sodome », vers 1890, « le Paon se plaignant à Junon », vers 1881.

Thèmes des collections (détail)

Dessin, Estampe et Affiche, Peinture

Artistes phares

Gustave Moreau (1826-1898)

Intérêt architectural

Maison-atelier présentant à la fois les œuvres et le lieu de vie (chambre à coucher, salle à manger, boudoir, salon...) de l'artiste de 1852 à sa mort. Et le fameux escalier en spirale reliant les deuxième et troisième étages.

Protection bâtiment

Inscrit à l'inventaire supplémentaires des Monuments historiques.

Musée Gustave Moreau