Musée national Fernand Léger

Nom du musée

Dénomination officielle du musée

musée national Fernand Léger

Autres noms

Musée Fernand Léger

Adresse

Adresse

Chemin du Val-de-Pome

Code postal

06410

Ville

Biot

Département

Alpes-Maritimes

Région

Provence-Alpes-Côte d'Azur

Contact

Téléphone

04 92 91 50 30

Contact générique du musée

musee.biot@biot.culture.fr

Appellation/Protection

Appellation musée de France

Musée de France, au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002

Collection

Catégorie de musée

Architecture contemporaine remarquable.

Thématiques principales

Beaux-Arts

Historique

Le musée est inauguré le 13 mai 1960, puis offert par Mme F. Léger et G. Bauquier, maître d’œuvre, à l'Etat, le 11 octobre 1967, ainsi qu'une collection de 360 œuvres originales du peintre. La collection permet de suivre l'évolution de l'art de Fernand Léger de 1904 à sa mort : dessins, gouaches, céramiques, tapisseries. Parmi les peintures les plus significatives, on peut citer : "La Femme en bleu" (1912), "Le Grand remorqueur" (1923), "Les Musiciens" (vers 1934), "Les Constructeurs" (1950), "Le Campeur" (1954).

Atouts majeurs

Les œuvres proviennent toutes de l'atelier de l'artiste. Certaines peintures abandonnées ou oubliées, d'autres que le peintre voulait conserver pour lui-même se trouvent aussi au musée. Les œuvres majeures : "la Joconde aux clés" (1930), "le Grand remorqueur", "les Cyclistes", "les Constructeurs".

Thèmes des collections (détail)

Art moderne et contemporain, Arts décoratifs : Céramique, Beaux-Arts : Dessin, Estampe et Affiche, Peinture, Sculpture

Artistes phares

Fernand Léger (1881 - 1955).

Intérêt architectural

C'est sur un terrain acquis par Fernand Léger quelques mois avant sa mort (survenue le 17 août 1955), et à l'initiative de Mme Fernand Léger, que fut édifié le musée consacré à l’œuvre de l'artiste. Le plan conçu par l'architecte André Svetchine était conditionné par deux œuvres de grandes dimensions : la céramique polychromée monumentale, prévue pour décorer le stade olympique de Hanovre, dominant une vaste terrasse, et qui constitue la façade principale du bâtiment, et l'immense vitrail ornant le hall d'entrée.