Musée national des châteaux de Malmaison et de Bois Préau

Nom du musée

Dénomination officielle du musée

musée national des châteaux de Malmaison et de Bois Préau

Autres noms

La Malmaison. Châteaux de Malmaison et Bois-Préau.

Adresse

Adresse

Avenue du chateau de Malmaison

Adresse complementaire

Château

Code postal

92500

Ville

Rueil-Malmaison

Département

Hauts-de-Seine

Région

Ile-de-France

Contact

Téléphone

01 41 29 05 55

Contact générique du musée

contact.malmaison@culture.gouv.fr

Appellation/Protection

Appellation musée de France

Musée de France, au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002

Collection

Catégorie de musée

Musée de site. Jardin remarquable.

Thématiques principales

Arts décoratifs, Beaux-arts, Histoire

Historique

Le château de Malmaison, acquis en 1896 par M. Osiris-Iffla, est restauré par ses soins et offert à l'Etat en 1903, pour la constitution d'un musée napoléonien, ouvert en 1906. Les dons, nombreux, ont enrichi les collections. Les collections de Bois-Préau, sont consacrées à Sainte-Hélène et au "retour des cendres" de Napoléon Ier (1840).

Atouts majeurs

Témoignage de l'art consulaire. Le goût de Joséphine et sa passion des fleurs et des oiseaux. Biennais. La peinture "troubadour".

Thèmes des collections (détail)

Antiquités étrangères : Egyptiennes, Architecture et urbanisme, Arts décoratifs : Céramique, Mobilier, Orfèvrerie, Textiles, Verrerie, Beaux-Arts : Dessin, Estampe et Affiche, Peinture, Sculpture, Collections militaires : Armes, Véhicules, Autres collections : Archives papier, Fonds ancien d imprimés, Photographie, Manuscrits, incunables, Moulages, Numismatique, Ouvrages de bibliophilie, Partitions, Plans, Sigillographie, Histoire : Période historique, Biographie, Musique : Instruments

Artistes phares

Peintures : David, Gérard, Girodet, P.J. Redouté. Sculptures : Chinard, Bosio. Objets d'art : Biennais, Dihl et Guerhard, Jacob-Desmalter. Percier et Fontaine

Personnages phares

Napoléon Ier, l'impératrice Joséphine, la reine Hortense, le prince Eugène.

Intérêt architectural

Malmaison est, de 1799 à 1814, la résidence privée de Napoléon et Joséphine. Le parc témoigne du goût de Joséphine pour la nature. D'une superficie de 60 hectares lors de son acquisition, il s'accroît considérablement pour devenir un domaine de 726 hectares (dont 70 de parc enclos) en 1814. Joséphine en confie l'aménagement successivement aux architectes Percier et Fontaine, puis à Jean-Marie Morel, connu comme le "patriarche des jardins anglais", auquel succèdent Thibault et Vignon, et enfin Berthault, qui sait parfaitement comprendre les goûts de Joséphine et restera à son service jusqu'à sa disparition. Plantes rares, roses (avec pas moins de 250 espèces), ménagerie trouvent place dans le parc.

Protection bâtiment

Protégé au titre des Monuments historiques : https://www.pop.culture.gouv.fr/notice/merimee/PA00088170

Protection espace

Site classé.