Musée de la bonneterie

Nom du musée

Dénomination officielle du musée

musée de la bonneterie

Adresse

Adresse

4 rue de Vauluisant

Adresse complementaire

Hôtel de Vauluisant

Code postal

10000

Ville

Troyes

Département

10

Région

Grand Est

Contact

Téléphone

03 25 43 43 20

Appellation/Protection

Appellation musée de France

Musée de France, au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002

Collection

Thématiques principales

, Arts décoratifs, Technique et industrie

Historique

Les collections de l'ancien conservatoire industriel, au sein du musée Saint-Loup, intègrent en 1948 l’Hôtel de Valuisant pour devenir le Musée de bonneterie. Une campagne de collectes d'articles tricotés est menée auprès de l'industrie de la maille.

Atouts majeurs

Évocation de l’activité la plus emblématique de Troyes, cité européenne de la maille. Savoir-faire ancestral et création textile. Des métiers en bois aux machines perfectionnées de l’« âge d’Or » des XIXe et XXe siècles. Des articles en maille : bas, chaussettes, maillots et culottes conjuguent technique et esthétique.

Intérêt architectural

Situé face au portail de l’église Saint-Pantaléon, l’Hôtel de Vauluisant est l’un des rares édifices en pierre de la ville de Troyes. Il présente une riche façade typique de l’architecture Renaissance, avec son décor de frontons, cartouches, angelots, guirlandes. Deux tourelles encadrent ce pavillon 16e siècle, dont l’une abrite un escalier à vis. Les toits coniques sont ornés d’élégants épis de faîtage surmontés d’un soleil et d’une lune. Il est construit à l’emplacement d’un couvent qui dépendait de l’abbaye cistercienne de Vauluisant (Yonne) au XIIe siècle. En 1524, cette demeure est détruite par l’incendie qui ravage une grande partie de la ville de Troyes. Vers 1550, Antoine Hennequin construit le pavillon à tourelles. Le corps du bâtiment en retour d’équerre est élevé au XVIIe siècle par la célèbre famille Mesgrigny qui quitte le bâtiment en 1826. Pendant de longues années, il est le siège du Grand Cercle Troyen qui y organise des bals et autres festivités. Acheté par la Ville de Troyes en 1932 pour en faire un musée d’Art décoratif, annexe du musée des Beaux-Arts, il abrite actuellement le musée d’Art champenois du XVIe siècle et le musée de la Bonneterie.

Protection bâtiment

Protégé au titre des Monuments historiques : https://www.pop.culture.gouv.fr/notice/merimee/PA00078271?base=%5B%22Patrimoine%20architectural%20%28M%C3%A9rim%C3%A9e%29%22%5D&mainSearch=%22Vauluisant%22&ou=%5B%22Troyes%22%5D&last_view=%22mosaic%22&idQuery=%220266783-fec-5ea4-f425-0f57fea1b8f0%22

Protection espace

Site patrimonial remarquable. Site classé.