Musée d’Art et d’Histoire de Granville

Nom du musée

Dénomination officielle du musée

musée d’Art et d’Histoire de Granville

Adresse

Adresse

2 rue Lecarpentier

Adresse complementaire

Logis du Roi

Code postal

50400

Ville

Granville

Département

Manche

Région

Normandie

Contact

Téléphone

02 33 50 44 10

Contact générique du musée

musee.artethistoire@ville-granville.fr

Musée ouvert (Oui/Non)

Non

Appellation/Protection

Appellation musée de France

Musée de France, au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002

Collection

Thématiques principales

Beaux-arts, Ethnologie

Historique

Le musée est créé dans la seconde moitié du XIXe siècle, mais c'est en 1936 qu'il s'installe dans les locaux actuels et il ne prend son orientation de musée d'histoire locale et d'ethnographie régionale qu'après la Seconde Guerre mondiale.
Le Musée d’art et d’histoire, installé depuis 1936 dans le « Logis du Roi », est actuellement fermé au public pour des raisons de sécurité. Des travaux de réaménagement de l’accueil, dont l’achèvement était prévu au printemps 2016, ont révélé des problèmes de structure du bâtiment. Un diagnostic approfondi s’impose avant d’envisager sa réouverture au public.
Bien que ses collections ne soient pas visibles de manière permanente, le Musée d’art et d’histoire poursuit ses activités : étude des collections et accueil des chercheurs, prêts d’œuvres, expositions hors les murs.

Atouts majeurs

L'histoire d'une ville profondément marquée par la mer : port morutier, Granville vécut pendant plus de quatre siècles au rythme des campagnes de pêche vers les bancs de Terre-Neuve et à Saint-Pierre et Miquelon. Port de pêche côtière, exploitant les riches bancs d'huîtres de la baie, Granville fut également une cité corsaire, dont les marins comptèrent parmi les plus valeureux de leur époque.
Collections ethnographiques normandes : coiffes, costumes, bijoux évoquent la Normandie au XIXe siècle : habits de soie ou de droguet, grandes coiffes marquant chacune l'appartenance à une ville différente, bonnettes, capes, blaudes...
Une salle de mobilier ornée d'une grande cheminée apporte au musée un charme de logis d'autrefois et met en valeur les particularités des meubles granvillais.
Bains de mer : connus pour leurs vertus thérapeutiques dès la fin du XVIIIe siècle, les bains de mer de Granville n'ont cessé de se développer tout au long du siècle suivant, attirant une clientèle de plus en plus nombreuse de baigneurs que l'on cherche à distraire : une saison s'organise autour du salon des bains devenu casino. A partir de 1870, la ligne de chemin de fer Paris-Granville donne un élan supplémentaire à la cité qui devient, à la Belle Epoque, une station balnéaire renommée. Costumes de bains et accessoires de plage de la fin du XIXe siècle aux années 1950, évoquent cette vie balnéaire.

Thèmes des collections (détail)

Histoire : Histoire locale et régionale (bains de mer), Beaux-Arts : Peinture, Dessin, Ethnologie : Costume, Mobilier, Sciences et techniques : Navigation et Pêche (maquettes)

Artistes phares

Eugène Isabey, Gaston Roullet, Maurice Orange, Edmond Rudaux, Richard Le Blanc.

Intérêt architectural

Prenant place au-dessus de la Grand’Porte à pont levis qui donne accès à la vieille ville fortifiée, le « Logis du Roi » constitue avec le jardin de l’Œuvre un ensemble historique et architectural de premier plan, enchâssé dans les murailles qui dominent majestueusement les quais et le port. Autrefois résidence du commandant de la place, puis Maison commune sous la Révolution, le bâtiment de l’Œuvre, selon l’appellation ancienne, est devenu musée municipal en 1936.

Protection bâtiment

Classement au titre des Monuments historiques (1931).

Musée d’Art et d’Histoire de Granville