Musée Georges Labit

Nom du musée

Dénomination officielle du musée

musée Georges Labit

Adresse

Adresse

43 rue des Martyrs-de-la-Libération

Code postal

31400

Ville

Toulouse

Département

Haute-Garonne

Région

Occitanie

Contact

Téléphone

05 61 14 65 50

Contact générique du musée

musee.georges-labit@mairie-toulouse.fr

Appellation/Protection

Appellation musée de France

Musée de France, au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002

Collection

Thématiques principales

Archéologie, Ethnologie, Afrique, Asie, Arts de l'Islam

Historique

Fondé par Georges Labit, grand voyageur et amateur passionné de témoignages de civilisations peu connues, notamment d'Asie. Dès 1879, Labit entreprend ses premiers voyages, d’abord à travers l’Europe, de l’Italie à la Norvège, poussant même jusqu’à la Laponie, une région rarement visitée à l’époque. Il parcourt également l’Afrique du Nord, rassemblant ses premières collections. En 1889, il s’embarque à Marseille pour un voyage décisif qui le mène, par le canal de Suez, jusqu’en Asie. La Chine et le Japon le marquent profondément. Passionné d’ethnologie, d’histoire de l’art et d’histoire des religions, il choisit ses acquisitions sans a priori, mêlant oeuvres d’arts et objets plus modestes, témoins de la vie des populations locales. Le musée et ses collections furent légués en 1913 à la ville de Toulouse par son père. Apports ultérieurs de plusieurs collectionneurs, acquisitions des conservateurs successifs et dépôts du musée national des arts asiatiques Guimet.

Atouts majeurs

Une des plus belles collections d’art asiatique sur trois millénaires - Inde, Cambodge, Thaïlande, Indonésie, Tibet, Népal, Chine et Japon - ainsi qu’une importante collection égyptienne (la chambre funéraire, avec sa momie et son sarcophage, vient de faire l’objet d’une importante rénovation. A eux seuls, le pavillon mauresque et son jardin de plantes asiatiques et méditerranéennes (azalées, bambous, fougères arborescentes, palmiers...) méritent le détour.

Thèmes des collections (détail)

Antiquités étrangères : Egyptiennes, Orientales, Civilisations extra-européennes : Asiatiques

Intérêt architectural

Georges Labit élabore avec un architecte toulousain, Jules Calbairac (1857-1935), un projet de bâtiment d’inspiration mauresque, dans le style des villas exotiques alors à la mode.

Protection espace

Site patrimonial remarquable.