Musée d'Art et d'Histoire

Nom du musée

Dénomination officielle du musée

musée d'Art et d'Histoire

Autres noms

Musée du Château. Musée d'Histoire.

Adresse

Adresse

Rue Xavier Bauer

Adresse complementaire

Citadelle de Belfort

Code postal

90000

Ville

Belfort

Département

Territoire de Belfort

Région

Bourgogne-Franche-Comté

Contact

Téléphone

03 84 54 25 51

Contact générique du musée

musees@mairie-belfort.fr

Appellation/Protection

Appellation musée de France

Musée de France, au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002

Collection

Thématiques principales

Archéologie, Beaux-arts, Histoire, Ethnologie, Afrique, Asie

Historique

Le Musée d’Art et d’Histoire est créé en 1872 par la Société Belfortaine d’Emulation autour d’un fonds archéologique issu des fouilles locales et de souvenirs de l’histoire locale. De nombreux dépôts de l’Etat, des dons particuliers et des donations d’artistes viennent enrichir les collections beaux-arts. En 1968, la donation Pierre Boigeol, composée de plus de 800 objets militaires, marque la naissance du musée d’histoire. Le Musée est alors installé dans l’ancienne caserne construite en 1826 par le Général Haxo sur l’emplacement du château médiéval, à l’aplomb de l’escarpement rocheux. En 2008, les collections du musée sont scindées en deux. Le musée d’histoire reste dans les espaces de la citadelle tandis que les collections beaux-arts sont placées dans la Tour 41, appartenant aux anciennes fortifications Vauban. Bien que ses collections soient réparties sur deux sites, le musée d’art et d’histoire reste une seule entité administrative. Rappelons aussi que, depuis 1981, une salle d'exposition temporaire est installée dans la Tour 46, construite au XVIIe siècle par Vauban.

Atouts majeurs

Collections archéologiques locales (grottes préhistoriques de Cravanche, habitat fortifié de l'Age du Fer, villas gallo-romaines d'Offemont, nécropole mérovingienne de Bourogne). Les anciennes écoles du Nord (Dürer, Rembrandt, Pourbus). La création artistique à Belfort au XIXe siècle (Heim, Mercié, Bartholdi). Le renouveau pictural de la fin du XIXe siècle (Courbet, Jacques-Emile Blanche, Maximilien Luce). Fonds de peinture locale (Bernard Gantner, Jules Emile Zingg, Charles Frédéric Abram). Sculpture moderne (Rodin, Dalou) et animalière (Barye, Frémiet) issue du sculpteur et collectionneur Camille Lefèvre. Fonds d'Art japonais (Hiroshige, Hokusai). Collections militaires de 1870 à 1914. Sculptures contemporaines des années 1980

Thèmes des collections (détail)

Archéologie nationale : Préhistoire, Protohistoire, Gallo-romain, Médiéval, Architecture et urbanisme, Art moderne et contemporain, Arts décoratifs : Céramique, Beaux-Arts : Dessin, Estampe et Affiche, Peinture, Sculpture, Civilisations extra-européennes : Africaines, Asiatiques, Collections militaires : Armes, Artillerie, Uniformes, Armures, objets personnels du Colonel Denfert-Rochereau, Photographie, Numismatique, Ethnologie : Costume, Mobilier, Métiers et Outils, Pratiques religieuses et collectives, Histoire : Histoire locale et régionale, Histoire militaire

Artistes phares

F.J. Heim, Gustave Doré, Dürer, Courbet, Camille Lefèvre, A Villiers, Rodin, Carrière, Luce, Signac, Guillaumin, Vincent Barré, Charles de Montaigu, Jean Claus, D. Pommereulle, Eric Dietman, P.A. Gette, André Villers, Matta

Personnages phares

Albrecht Dürer: grande et petite «Passion» conservées à Belfort ; François-Joseph Heim: peintre belfortain ; Frédéric Auguste Bartholdi: auteur du Lion ; Camille Lefèvre: sculpteur et donateur d'un grand fonds d'atelier (dessins, photographies, plâtres) et d'oeuvres collectionnées ; Le colonel Denfert-Rochereau qui défend la place de Belfort pendant le siège de la guerre de 1870 – 1871 ; Ernest Pignon Ernest, auteur d'une peinture dans l'espace urbain belfortain

Intérêt architectural

Le musée d'histoire est installé dans la caserne de la Citadelle de Belfort. Le bâtiment actuel est l'ancien château médiéval reconstruit par Vauban à la fin du XVIIe siècle, puis transformé au début du XIXe siècle par le Général Haxo. Le siège de 1870 a touché le bâtiment qui a ensuite été restauré. - Le musée des Beaux-arts est implanté dans la Tour 41, une tour bastionnée de Vauban construite au XVIIe siècle, constituée d’une salle annulaire et d’un pilier central à cinq côtés et accessibles par un large couloir. L’espace est séparé en six salles par des cloisons. L’espace a été aménagé en 2007 et inauguré le 31 janvier 2008. - La salle d'exposition temporaire est installée dans la Tour 46: tour bastionnée de Vauban, construite au XVIIe siècle, constituée d’une salle annulaire et d’un pilier central à cinq côtés et accessibles par un large couloir. L’espace a été aménagé en 1981.

Protection bâtiment

Protégé au titre des Monuments historiques : https://www.pop.culture.gouv.fr/notice/merimee/PA00101142?base=%5B%22Patrimoine%20architectural%20%28M%C3%A9rim%C3%A9e%29%22%5D&ou=%5B%22Belfort%22%5D&last_view=%22list%22&idQuery=%2250a8de-5aa-e4ed-6b8-d01dd3470600%22

Protection espace

Site classé.