Musée de la Grande Saline

Nom du musée

Dénomination officielle du musée

Musée de la Grande Saline

Ancien nom

Musée les Salines ; musée du sel – Max Claudet

Adresse

Adresse

3 Place des Salines

Adresse complementaire

Grande Saline

Code postal

39110

Ville

Salins-les-Bains

Département

Jura

Région

Bourgogne-Franche-Comté

Contact

Téléphone

03 84 73 10 92

Contact générique du musée

Accueil@salinesdesalins.com

Appellation/Protection

Appellation musée de France

Musée de France, au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002

Collection

Catégorie de musée

Musée de site

Thématiques principales

Archéologie, Beaux-arts, Histoire, Sciences de la nature, Technique et industrie

Historique

Salins-les-Bains doit sa renommée et son pouvoir dès le Moyen Age, au sel qu'elle exploite et dont elle fait commerce. Après 1200 ans d’exploitation, l'évolution des techniques et l’arrivée de la conservation des aliments par le froid auront raison de la Grande Saline qui fermera ses portes en 1962. Depuis 1966, la Saline est propriété de la ville de Salins, qui l’a ouverte à la visite. La collection du musée de la Grande Saline, bénéficiaire de l’appellation Musée de France, est issue de la fusion en 2016 de deux ensembles, le musée du Sel, composé en majeure partie d’objets techniques en lien avec la fabrication du sel, et le fonds Max Claudet, qui regroupe les productions artistiques de la ville de Salins depuis le Moyen Age jusqu’au XXe siècle (sculptures, peintures, art religieux, faïences, arts graphiques, etc…).

Atouts majeurs

Une cathédrale du sel. Site unique en Europe, la Grande Saline retrace 1200 ans d’histoire de la production de sel en Franche-Comté. Depuis le VIIIe siècle, Salins-les-Bains a su tirer profit d’un don de la nature exceptionnel : le sel. Cet Or blanc provient de sources d’eau salée issues du lessivage par les infiltrations d’un banc de sel gemme présent sous la ville. Les ducs et rois qui se sont succédé à la tête de la Saline ont assuré le développement d’une industrie qui a perduré jusqu’en 1962. L’impressionnante galerie souterraine, longue de 165 mètres, est couverte de voûtes du XIIIe siècle. On y capte la saumure à 240 m de profondeur grâce une pompe installée au XIXe siècle et actionnée par un balancier du XVIIIe siècle, aujourd’hui encore en activité. L’eau salée était ensuite transformée en sel dans le bâtiment d’évaporation où se trouve toujours la dernière poêle à sel de France, ultime témoin d’une technique millénaire. Haut lieu historique et industriel comtois, la Grande Saline est inscrite sur la liste du Patrimoine Mondial de l’UNESCO en lien avec la Saline Royale d’Arc-et-Senans.

Thèmes des collections (détail)

Sciences et techniques : Industrie

Personnages phares

Max Claudet ; Gustave Courbet ; Brueghel l'Ancien ; Louis Pasteur

Intérêt architectural

Le musée se trouve dans la Grande Saline, ancien site de production de sel dont la plus ancienne mention remonte au VIIIe siècle. Les bâtiments actuels ont été construits entre le XVe et le XIXe siècle.

Protection bâtiment

Classement au titre des Monuments Historiques (En 1971 Grande salle voutée du puits d'Amont et ses installations de pompage. Façades et toitures.)

Protection espace

Dans un site patrimonial remarquable ; Dans un site classé

Musée de la Grande Saline