Musée Bargoin

Nom du musée

Dénomination officielle du musée

Musée Bargoin

Nom usuel

Musée Bargoin

Adresse

Adresse

45, rue Ballainvilliers

Code postal

63000

Ville

Clermont-Ferrand

Département

Puy-de-Dôme

Région

Auvergne-Rhône-Alpes

Collection

Thématiques principales

Archéologie, Civilisations extra-européennes

Historique

Un projet de création d'un musée à Clermont-Ferrand est étudié dès 1822 mais ce n'est qu'en 1842 que les premières collections sont rassemblées sous l’autorité de Jean-Baptiste Bouillet (1799-1878), qui est nommé conservateur. En 1860, ce fonds est installé dans l'ancien hôpital des Charitains et ouvert au public. Le premier catalogue publié par J.-B. Bouillet en 1861 compte 824 numéros parmi lesquels le matériel archéologique occupe une place déjà considérable. Inauguré en octobre 1903, le musée Bargoin abrite les collections d’art et d’archéologie de la Ville de Clermont-Ferrand jusqu’en 1992. Les collections locales (hors archéologie) sont quant à elles exposées depuis 1922-1923 à l’hôtel Fontfreyde, réaménagé en musée d’histoire et d’art local (appelé aussi musée du Ranquet). La construction du musée des Beaux-Arts (musée d’art Roger-Quilliot) à Montferrand et le transfert des collections concernées laissent libre l’espace du 1er et 2e étages pour accueillir le musée du Tapis d’Art et conserver les collections d’archéologie au rez-de-chaussée et à l’entresol. Depuis 2006, ces deux fonds (archéologie et tapis/arts textiles) sont réunis en une seule et même entité : le musée Bargoin, et ses deux départements.

Atouts majeurs

Département Archéologie (du territoire) : Trésor de Manson; Oppida Corent, Gergovie, Gondole; Pied monumental en bronze ; Statuettes gallo-romaines du laraire du site de « la confiturerie Humbert »; vases gaulois à décor zoomorphe de Gandaillat; Ex-voto gallo-romains en bois de la Sources des Roches de Chamalières; Nécropole des Martres-de-Veyre ; Département Arts textiles (extra-européens) : Vêtements, accessoires, bijoux, vannerie, mobilier textile et éléments d'architectures extra-européens en provenance d'Asie et d'Afrique essentiellement ainsi que d'Amérique. Importante collection du Yémen et de la Syrie.

Thèmes des collections (détail)

Archéologie nationale : Préhistoire, Gallo-romain, Civilisations extra-européennes : Océaniennes

Personnages phares

Jean-Baptiste Bargoin (legs pour la construction du musée) ; Auguste Audollent (universitaire et conservateur du musée Bargoin)

Intérêt architectural

Bâtiment néo-classique, doté d'un plan carré symétrique avec un escalier central monumental. Façade décorée de bas-reliefs. Porte encadrée de colonnes et décorée, ainsi que les fenêtres, de ferronneries.

Protection espace

Aux abords d'un monument historique ; Dans un site inscrit

Musée Bargoin