Quatre apôtres

N°Inventaire

RFR 15

Domaine

Sculpture

Auteur / exécutant / collecteur

Anonyme ; Lorraine (atelier de)

Anciennes attributions

Centre de la France

Ecole

Ecole française (Lorraine)

Titre

Quatre apôtres

Ancien titre

Quatre apôtres sous une arcature

Siècle

Milieu 14e siècle

Technique

Pierre (calcaire) ; haut-relief ; polychromie

Dimensions

H. 0,52 ; La. 0,80 ; P. 0,07 m.

Description

Traces infimes de polychromie

Genèse

Ce fragment a été identifié en 1981 comme appartenant au même retable que celui dont un autre fragment, plus important puisqu'il comporte six figures d'apôtres, est conservé au Metropolitan Museum de New-York depuis 1916 (inv. 16.32.169), après avoir appartenu aux collections Hoentschel et Pierpont Morgan. Le retable provenait de la collégiale Saint-Jean-Baptiste à Vaudémont (Meurthe-et-Moselle), fondée en 1326 et aujourd'hui détruite.

Historique

Le relief RFR 15 n'a pu être identifié, ni sur le marché de l'art, ni dans les ventes publiques, avant 1940. Il est acquis en 1943 auprès d'un marchand d'art parisien par Wilhelm Peter Bruno Lohse, pour Hermann Goering (1). Lors de la débâcle allemande, le relief est mis à l'abri à Berchtesgaden ; il y est enregistré sous le numéro 1465 ; il est transporté au Central Collecting Point de Munich le 3 août 1945 ; il y est enregistré sous le numéro 6513 ; le relief est rapatrié vers la France par le vingt-neuvième convoi en provenance de Munich le 3 juin 1948 à destination de la commission de récupération artistique ; il est retenu lors de la première commission de choix des oeuvres de la récupération artistique du 27 octobre 1949 ; le fragment apparaît sous le numéro allemand 6513, "Central Collecting Point" de Munich, vingt-neuvième convoi en provenance de Münich du 3 juin 1948, " haut-relief de pierre, à quatre apôtres, 13ème siècle " (2) ; il est attribué aux musées nationaux,(musée du Louvre, département des Sculptures) en 1951 (3) ; il est déposé au musée municipal de Limoges de 1955 à 1983 en raison d'une attribution erronée à un atelier du Centre de la France ; il est conservé au musée du Louvre depuis 1983.

Commentaire

Champ Catégorie renseigné en 2020.

Catégorie

Oeuvre dont l'historique est incomplet entre 1933 et 1945, en l'état des recherches actuelles.

Autres numéros

6513 : numéro allemand

Marques

Sur la "Property Card", "Depot possessor" : "Göring" et "Identifying Marks" : "187".

Localisation

Paris ; musée du Louvre ; département des Sculptures

Etablissement affectataire

Paris ; musée du Louvre ; département des Sculptures

Exposition

1981, Paris, Grand Palais, "Les fastes du gothique", n° 11. 1997 (9 avril - 5 mai), Paris, musée du Louvre. "Présentation des oeuvres récupérées après la Seconde Guerre mondiale et confiées à la garde des musées nationaux" (Dossier de presse : p. 85).

Bibliographie

Musée municipal de Limoges : " Guide archéologique ", 1969, n° 211, repr. BARON, Françoise, " Sculpture française 1 Moyen Âge ", musée du Louvre, département des Sculptures du Moyen Âge, de la Renaissance et des Temps modernes, Paris, Editions de la Réunion des Musées Nationaux, 1996, p. 122, repr.

Notes

(1)Fold3.com/image/312453020 et image/312453023 : "Property Card". (2)MEAE/209SUP710 R39 et SMF, sous-direction des collections, dossier Récupération. (3)SMF, sous-direction des collections, dossier Récupération : Arrêté du ministère de l'Education nationale du 16 mai 1951.

Résumé

Ce fragment est acquis sur le marché de l'art parisien durant l'Occupation.

Date de la dernière mise à jour

2020-11-29

Droits de copie photo

© Réunion des musées nationaux Grand Palais. © Musée du Louvre, Philibert Pierre.

1/12
mnr/RFR00015/RFR15-copyright_P_Philibert-1838_s0000343_004-Louvre-P Philibert.jpg