Bassin de radoub

Désignation

Dénomination de l'édifice

Bassin de radoub

Précision sur la dénomination de l'édifice - hors lexique

Radoub

Titre courant

Bassin de radoub

Localisation

Localisation

Martinique ; Martinique (972) ; Fort-de-France

Références cadastrales

AR 155, 237, AP 1287, 2134

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

19e siècle, 20e siècle

Description historique

Le bassin fut réalisé entre 1864 et 1868. Le chantier s'inscrit dans un mouvement de construction et d'aménagement de bassins identiques qui ont influencé sa conception : Toulon et Lorient en 1854, Cherbourg en 1858 et Rochefort (forme Napoléon III) entre 1853 et 1861. La construction est en pierre de taille pour ce qui concerne la partie ancienne et en béton pour l'extension aménagée un siècle plus tard. Ses dimensions actuelles lui permettent d'abriter des cargos allant jusqu'à 12000 tonneaux ainsi que des pétroliers et minéraliers de 20000 tonneaux. L'ancienne capitainerie, datant du 19e siècle, est une maison en bois de style colonial. Elle est l'un des témoins les plus anciens du fonctionnement du port.

Protection et label

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH

Date et niveau de protection de l'édifice

2015/08/21 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Bassin de radoub : le bassin de radoub et les canons (la partie en pierre de taille et celle en béton, ainsi que les canons fichés dans le sol autour du bassin, les musoirs) ; sont exclus les éléments mobiles : bâteau-porte, palans, cabestans, ainsi que la capitainerie (cad. AR 155-237 ; AP 1287-2134) : inscription par arrêté du 21 août 2015

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de l'Etat

Précisions sur le statut juridique du propriétaire

Géré par le Grand port martime de la Martinique

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

2015

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection