Bain Tempéré

Désignation

Dénomination de l'édifice

Établissement thermal

Titre courant

Bain Tempéré

Localisation

Localisation

Grand Est ; Vosges (88) ; Plombières-les-Bains ; : Liétard (rue) rue des Sybilles

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Lorraine

Adresse de l'édifice

Sybilles (rue des) : Liétard (rue)

Références cadastrales

AB 274

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

3e quart 18e siècle, 19e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

1ère moitié 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1772, 1823, 1932

Description historique

Le bain tempéré, ou bain neuf, ou encore bain royal a été construit en 1772 sur les plans de l'architecte Jean-Louis Deklier Dellile, à l'emplacement de deux maisons détruites. L'établissement est alimenté par les sources savonneuses. Le parti d'ensemble est encore celui d'un bâtiment organisé autour d'une piscine entourée de cabines. L'Etat acquiert le premier étage en 1821. L'architecte Grillot est chargé de sa restauration en 1823. Il s'agit d'une reconstruction complète des parties hautes destinée à abriter les futurs salons dans un étage carré, en remplacement de l'étage d'attique du 18e siècle. Le bain tempéré fait l'objet d'une restructuration complète en 1932 sous la direction de l'architecte Robert Danis. Il fait combler les piscines, achève la jonction entre le bain des Capucins et le Bain tempéré en plaçant les sols au même niveau, prévoit un comble à la Mansart (projet non réalisé) , établit un escalier hors oeuvre pour desservir l'étage... Les revêtements de sols sont mis en place. Des travaux d'aménagement ont lieu en 1988-1989, puis en 1996-1998. Une verrière est placée au niveau du faîte. Le premier niveau s'ouvre par de grandes baies couvertes. L'étage, accessible par un escalier tournant hors oeuvre, réalisé par l'architecte Danis, est pourvu d'un couloir resté dans son état du 19e siècle. Le Bain tempéré a conservé, depuis 1772 son parti d'origine, organisé autour d'une piscine unique, puis de quatre bassins, à nouveau piscine unique de natation et enfin de nouveau à l'usage thermal.

Description

Technique du décor des immeubles par nature

Mosaïque, sculpture

Protection et label

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH partiellement

Date et niveau de protection de l'édifice

2001/04/10 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Les façades et les toitures, la grande salle voûtée du rez-de-chaussée à l'exception du sol en matière plastique et la mosaïque de 1933 (cad. AB 274) : inscription par arrêté du 10 avril 2001

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

2001

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection

1/2
Façade est sur la place du Bain-Romain
Façade est sur la place du Bain-Romain
© Donation VMF, Ministère de la Culture (France), Médiathèque de l’architecture et du patrimoine, diffusion RMN-GP
Voir la notice image