Château de Terride

Désignation

Dénomination de l'édifice

Château

Titre courant

Château de Terride

Localisation

Localisation

Occitanie ; Tarn-et-Garonne (82) ; Labourgade ; 1721 route de Terrides

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Midi-Pyrénées

Adresse de l'édifice

Terrides (route de) 1721

Références cadastrales

2019 B566

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

15e siècle ; 16e siècle ; 17e siècle ; 19e siècle

Description historique

L'histoire du château de Terride est liée à celle d'un lignage de premier plan dans l'aristocratie de la Gascogne toulousaine, celui des vicomtes de Terride ou de Gimois. Mentionné pour la première fois en 1367, le château résulte du déplacement du pôle géographique primitif autour duquel s'organisait la vicomté. Au milieu du XVIe siècle, il connaît de nouveaux aménagements : Antoine de Lomagne-Terride entreprend vers 1549 la construction d'une galerie dont rien n'aurait subsisté ainsi que des travaux qui justifièrent l'expertise de Nicolas Bachelier en 1551. Le château subit en 1573 un siège particulièrement violent au cours duquel le front sud s'effondre partiellement. Il passe ensuite de mains en mains puis est racheté en 1861 par Théodore Magre, négociant toulousain, qui entreprend sa restauration sans pouvoir la mener à bien. En 1986, l'édifice est transformé en hôtel auquel est adjoint un parcours de golf.

Description

Commentaire descriptif de l'édifice

Le château de Terride se présente comme un vaste quadrilatère entouré de fossés en eau à l'origine, flanqué de quatre tours d'angle carrées. Quatre autres tours percées d'archères occupent le milieu des faces et pouvaient assumer un rôle de flanquement au niveau de la contrescarpe. L'aile nord a bénéficié de l'essentiel des restaurations du XIXe siècle. La partie orientale abrite deux grandes salles superposées, à l'est du passage d'entrée. Les étages ont été réaménagés en chambres d'hôtel, faisant disparaître la plupart des aménagements médiévaux et ceux réalisés au XIXe siècle, mais au 2e étage est conservée une cheminée Renaissance au trumeau orné d'un cerf. L'aile est abrite la chapelle castrale et, à l'étage, deux grandes salles remaniées au XVe siècle. L'aile sud est aujourd'hui une aile de communs ; plus étroite, elle pourrait correspondre à la « galerie » mentionnée en 1549.

Protection et label

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH

Date et niveau de protection de l'édifice

2019/10/30 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Le château de Terride ainsi que la parcelle sur laquelle il est édifié, en totalité, à l'exclusion des aménagements hôteliers contemporains de l'aile nord, sis 1721 route des Terrides, et tels que délimités en rouge sur le plan annexé à l'arrêté (cad. B 566) : inscription par arrêté du 30 octobre 2019

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection