Eglise Saint-Sauveur

Désignation

Dénomination de l'édifice

Église paroissiale

Titre courant

Eglise Saint-Sauveur

Localisation

Localisation

Occitanie ; Tarn-et-Garonne (82) ; Castelsarrasin ; Raison (place de la)

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Midi-Pyrénées

Adresse de l'édifice

Raison (place de la)

Références cadastrales

DE 307

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

13e siècle, 15e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

19e siècle

Description historique

Possession de Moissac, Saint-Sauveur fut un florissant prieuré dont l'église, reconstruite entre 1254 et 1271, constitue l'un des jalons du premier gothique en Languedoc. Edifice de transition à trois nefs, transept peu saillant et chevet plat, elle est voûtée d'ogives et de berceaux transversaux. Au sud de l'église se construit le prieuré autour d'un cloître et de la maison du prieur. Autour de 1500, le choeur fut augmenté d'une abside à pans coupés, des chapelles furent ajoutées et la façade nord percée d'un portail flamboyant. En 1770, confortation de la voûte. En 1773, travaux sur les piles de la tour clocher. Le prieuré disparaît à la fin du 18e siècle. Utilisée pour abriter le Temple de la Raison entre 1793 et 1795, l'église fut ensuite rendue au culte. De nombreuses transformations interviennent au cours du 19e siècle : pose du carrelage en 1814 ; renouvellement du vitrage ; création par Loubens d'un baldaquin pour le maître-autel ; rinterventions sur les chapelles de la Vierge et de Saint-Alpinien... En 1839, le peintre Pédoya réalise un décor peint sur les voûtes de la nef. En 1861, les architectes Théodore Olivier et Jean-Jacques Esquie sont chargés de la reconstruction du clocher, projet repris à partir de 1868 par Louis Calmettes. En 1876, réalisation d'un pavement en mosaïque dans le sanctuaire par Spinedi. Mise en place d'un programme de verrières historiées. En 1900, un décor peint est réalisé dans les parties orientales. Les sculptures du 13e siècle subsistent autour du transept et dans la travée droite du choeur.

Description

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture, vitrail, peinture

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH

Date et niveau de protection de l'édifice

2002/07/31 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

L'église (cad. DE 307) : inscription par arrêté du 31 juillet 2002

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Précisions sur les éléments protégés

Décor intérieur

Référence aux objets conservés

PM82000033, PM82000359, PM82001056, PM82001057, PM82001058, PM82001059, PM82001214, PM82001577, PM82001578, PM82001579, PM82001580, PM82001581, PM82001582, PM82001583, PM82001584, PM82001585

Intérêt de l'édifice

À signaler

Observations concernant la protection de l'édifice

Objets mobiliers protégés OMH

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

2002

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection

1/2
Église Saint-Sauveur
Église Saint-Sauveur
Ministère de la Culture (France), Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, diffusion RMN-GP
Voir la notice image