POP

Plateforme ouverte du patrimoine

Ancien collège des Oratoriens

Désignation

Dénomination de l'édifice

Collège ; bibliothèque ; fontaine ; chapelle ; pigeonnier

Titre courant

Ancien collège des Oratoriens

Localisation

Localisation

Île-de-France ; Seine-et-Marne (77) ; Juilly ; 13 rue Sainte-Marie

Adresse de l'édifice

Sainte-Marie (rue) 13

Références cadastrales

2021 B 331, 963, 1230, 1232, 1234, 1235

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

18e siècle

Description historique

Fondé par les Oratoriens en 1638, le collège de Juilly a été principalement édifié au XVIIIe siècle (bâtiment des classes et des dortoirs). La chapelle est reconstruite dans la deuxième moitié du XIXe siècle et la bibliothèque édifiée en béton par Henry Faucheur au début du XXe siècle. Certains aménagements du XVIIIe siècle ont été remarquablement conservés (escaliers, boiseries etc.). Le collège de Juilly était le plus important des collèges oratoriens, à la pointe des innovations pédagogiques développées par les pères de l’Oratoire, et remarquable également par le recrutement prestigieux de ses élèves (Montesquieu, Bossuet par exemple)

Description

Matériaux de la couverture

Tuiles plates

Commentaire descriptif de l'édifice

Il est composé d’un ensemble de bâtiments organisés autour de quatre cours ouvertes qui rappellent les plans types des bâtiments conventuels du XVIIe et du XVIIIe siècles. Les bâtiments abritent les salles de classes, les dortoirs et logements, les salles à manger, les cuisines, une infirmerie, une bibliothèque et une chapelle

Protection et label

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH partiellement

Date et niveau de protection de l'édifice

2021/05/06 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Les parties suivantes du collège des Oratoriens : les sols des parcelles B 331, B 1230, B 1232, B 1234 et B 1235, repérées par un liseré rouge sur le plan annexé à l’arrêté, incluant les cours, l’allée pavée, l’étang, le parc et les espaces boisés ; les façades et toitures des bâtiments Montesquieu, Villars, Abbaye, Bossuet, La Fontaine, Arcades, situés sur la parcelle 1235 de la section B du cadastre ; les façades et toitures du pigeonnier situé sur les parcelles B 1235 et B 963 ; le portail d’entrée en totalité ; la chapelle en totalité ; la bibliothèque en totalité ; la fontaine Sainte-Geneviève en totalité ; à l’intérieur du bâtiment Bossuet : la salle à manger des étrangers au rez-de-chaussée, les deux grands escaliers y compris la croisée ancienne située au deuxième étage de la cage de l’escalier sud, les encadrements de porte se trouvant dans les couloirs repérés sur les plans annexés au rez-de-chaussée et au premier étage ; à l’intérieur du bâtiment La Fontaine : les encadrements de porte et sols anciens se trouvant dans les couloirs repérés sur les plans annexés au deuxième et au troisième étages : inscription par arrêté du 6 mai 2021

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Cadre de l'étude

Typologie du dossier

Dossier de protection

1/7