Tissage et usine d'apprêt des étoffes de laine Auguste Rocheux, puis Louis-Edmond Join-Lambert, puis Samson Lepesqueur, puis Gasse et Canthelou.

Désignation

Dénomination de l'édifice

Tissage ; usine d'apprêt des étoffes

Titre courant

Tissage et usine d'apprêt des étoffes de laine Auguste Rocheux, puis Louis-Edmond Join-Lambert, puis Samson Lepesqueur, puis Gasse et Canthelou.

Localisation

Localisation

Normandie ; Seine-Maritime (76) ; Elbeuf ; 17 rue Camille-Randoing

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Haute-Normandie

Adresse de l'édifice

Camille-Randoing (rue) 17

Références cadastrales

AN 160 ; 2005 AN 274, 276, 277 ; 2007 AN 140, 157, 165, 274, 277

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

2e quart 19e siècle ; 2e moitié 19e siècle ; 1er quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1843 ; 1860 ; 1882 ; 1918

Description historique

Cette usine fut édifiée en quatre phases, en 1843, 1860, 1882 et 1918, chacune correspondant à la fois à un moment d'essor de l'activité, de renouvellement technologique et de changement de propriétaires. Les premiers ateliers construits à l'est s'élèvent sur deux, trois ou quatre niveaux avec un étage de comble. Lors du rachat de l'usine en 1854 par Louis Edmond Join-Lambert, les ateliers d'apprêt sont équipés de deux machines à vapeur de 20 et 25 ch. En 1882, l'établissement est repris par Samson Lepesqueur et augmenté d'un atelier en rez-de-chaussée et charpente métallique construit au sud. En 1918, la société Gasse et Canthelou devenue propriétaire de l'usine, fait édifier à l'ouest un atelier en shed. L'usine forme alors un îlot de 6000m2 desservi par une longue cour centrale autour de laquelle le travail s'organise. Les ateliers les plus anciens sont affectés aux opérations préparatoires au tissage, au foulage et au tondage. L'atelier sud abrite le ramage et le décatissage, l'atelier ouest le tissage mécanique. Vers 1920, l'usine compte 300 ouvriers. Depuis sa fermeture en 1967, une partie des bâtiments est occupée par diverses sociétés. L'usine a été acquise par la commune en 2005.

Description

État de conservation (normalisé)

Établissement industriel désaffecté

Protection et label

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH partiellement

Date et niveau de protection de l'édifice

1997/12/02 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Façades et toitures de l'ensemble des bâtiments ; emprise foncière de la cour (cad. AN 160 ) : inscription par arrêté du 2 décembre 1997

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Typologie de la zone de protection

Abords d'un monument historique

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1997

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection