"Ferme dite " maison du patrimoine bornandin ""

Désignation

Dénomination de l'édifice

Ferme

Titre courant

"Ferme dite " maison du patrimoine bornandin ""

Localisation

Localisation

Auvergne-Rhône-Alpes ; Haute-Savoie (74) ; Le Grand-Bornand

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Rhône-Alpes

Lieu-dit

Envers de Villeneuve

Références cadastrales

C 4500

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

1ère moitié 19e siècle

Description historique

"Les premiers occupants sont connus à partir de 1730. La ferme est construite sur un terrain en pente qui permet l'accès de plain pied aux deux premiers niveaux de l'habitation, l'accès au troisième niveau, le fenil, se faisait par une échelle. La maison est en épicéa, les parois étant construites par empilage de madriers équarris et assemblés aux angles de la construction par des encoches faites à tiers-bois. Les parois sont maintenues entre deux pièces de bois verticales clavetées pour rigidifier la structure. Ce type de structure est typique de la région des Bornes. Le soubassement est en pierres brutes assemblées avec un mortier de chaux et de sable. Au rez-de-chaussée se situe l'étable, les caves, la bergerie. Devant l'entrée figure une "gaine à la jument", qui transmet directement le foin de la grange à l'écurie en-dessous. L'habitation présente comme première pièce la cuisine, ou "cozna", qui dessert l'ensemble de l'habitation. La pièce à vivre, ou "peille", sert également à la fabrication du reblochon qui était ensuite descendu à la cave. Une porte intérieur accède à une petite pièce, qui sert de garde-manger et a pu être habitée par un parent célibataire. Dans l'angle du devant de la maison se trouve la chambre des parents, ajoutée au début du 20e siècle. La cuisine donne accès à l'écurie des vaches qui pouvait en accueillir de 10 à 12. Une autre écurie en amont du bâtiment abrite le petit bétail. La cuisine donne accès à la galerie utilisée pour le séchage du linge. Cette galerie contourne la maison pour aboutir aux toilettes (cacatis). Au dernier niveau s'étend la grange sur toute la surface de la maison, vaste pièce divisée en trois parties. "L'oëtre" s'étend sur les écuries et sert d'aire de battage et d'engrangement des moissons. Le "soli" ou fenil. Les solarets, pour le séchage des foins, ceinturent la grange sur trois côtés. Au centre se dresse le pilier central de la maison, appelé "pointe d'âne". La couverture est réalisée en tuiles de bois. Des perches transversales, calées par des pierres, maintiennent l'ensemble et servent également de garde-neige."

Protection et label

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH partiellement

Date et niveau de protection de l'édifice

2007/09/19 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

La ferme dans sa totalité et son grenier (façades et toitures) , ainsi que la parcelle sur laquelle ils sont implantés, y compris le chemin d'accès (cad. C 4500, lieudit Envers de Villeneuve) : inscription par arrêté du 19 septembre 2007

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

2007

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection