Ancienne cour domaniale de l'abbaye de Pairis, dite Domaine du Bouxhof

Désignation

Dénomination de l'édifice

Édifice agricole

Genre du destinataire

De cisterciens

Appelation d'usage

Domaine du Bouxhof

Destination actuelle de l'édifice

Ferme ; camp de concentration ; restaurant ; établissement vinicole ; édifice militaire

Titre courant

Ancienne cour domaniale de l'abbaye de Pairis, dite Domaine du Bouxhof

Localisation

Localisation

Grand Est ; Haut-Rhin (68) ; Mittelwihr

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Alsace

Lieu-dit

Bouxhof

Références cadastrales

1994 10 109

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

Isolé, en écart

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

2e moitié 12e siècle, 15e siècle, 18e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1185, 1209, 1438, 1474, 1707, 1747

Description historique

Seul édifice ancien conservé à Mittelwihr après les combats de 1944, la cour domaniale, qui relevait de l'abbaye cistercienne de Pairis (fondée en 1138) , était principalement tournée vers l'activité viticole. Les plus anciens éléments datent de la fin du Moyen Age. 1438 : érection d'un mur d'enceinte. 1507 : agrandissement de la chapelle Sainte-Barbe, citée pour la première fois en 1474. 1525 : saccage durant la guerre des Paysans. 1618- 1648 : abandon du domaine durant la guerre de Trente Ans. 1648 : restitution du domaine aux cisterciens. 1703 : rendements à nouveau égaux à ceux d'avant 1618. 1707 : millésime figurant sur le puits. 1791 : vente du domaine (bien national) à Jean David Hanhart. 1890 : vente au Dr Goettgens. 1914-1918 : camp de prisonniers russes. 1920 : création, sans succès, d'un restaurant. 1925 : achat par Emile Edel. 1944 : poste de commandement avancé des troupes américaines.

Description

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH partiellement

Date et niveau de protection de l'édifice

1996/07/21 : inscrit MH partiellement

Précision sur la protection de l'édifice

Corps de logis : façades, y compris le garde-corps de la terrasse est, et toitures, y compris la charpente ; cave en totalité avec ses locaux annexes ; grand salon. Dépendances : porte de l'ancienne chapelle ; poutre datée de 1747. Puits daté de 1707 dans la cour. Vestiges du mur de clôture avec le portail cintré (cad. 10 109) : inscription par arrêté du 21 juillet 1996

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Précisions sur les éléments protégés

Logis,terrasse,charpente,sous-sol,dépendance,porte,puits,portail,salon,enclos

Typologie de la zone de protection

Parc naturel régional

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1996

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection