La Castanhère

Désignation

Dénomination de l'édifice

Maison

Titre courant

La Castanhère

Localisation

Localisation

Nouvelle-Aquitaine ; Pyrénées-Atlantiques (64) ; Artix ; 1096 avenue Gaston-Fébus

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Aquitaine

Adresse de l'édifice

Gaston-Fébus (avenue) 1096

Références cadastrales

2019 AL 8, 9, 18, 19, 22 à 24, 26, 27

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

4e quart 19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1880

Auteur de l'édifice

Doyère Emile (architecte)

Description

Commentaire descriptif de l'édifice

"La Castanhère (châtaigneraie en béarnais) est bâtie en 1880 par Emile Doyère (1842-1918), architecte longtemps actif dans le Sud-Ouest (architecte de la Ville de Pau puis inspecteur des édifices diocésain de Bayonne de 1871 à 1881) avant de partir pour le Chili. Le domaine est toujours la propriété des descendants de son commanditaire, Henri de Lestapis (dont les initiales sont inscrites sur plusieurs murs et sur une cheminée de la maison). Il compte une imposante demeure, un ensemble de dépendances et une conciergerie. La maison de maître présente, à l'extérieur, un appareillage de galets apparents en opus spicatum ainsi qu'une grande diversité de baies. Alors que sa façade méridionale multiplie les points de vue en direction des Pyrénées, la façade Nord comporte une imposante entrée avec un porche à colonnes. Une grande partie des aménagements intérieurs sont conservés, notamment l'ancienne cuisine installée dans l'étage de service, en sous-sol, de nombreuses cheminées d'une grande diversité, certaines étant ornées de la châtaigne donnant son nom à la propriété, et surtout le vestibule monumental que surplombe une galerie installée au premier étage. L'ensemble du décor de la maison (vitraux, crémones de fenêtres, candélabre) est relativement en place et contribue à l'identité de la maison. Relativement bien conservées, les dépendances et la conciergerie présentent, avec leur appareillage en galets apparents, une grande homogénéité avec la maison. Les dépendances comptent notamment d'anciennes maisons d'employées du domaine (désormais louées), une écurie, plusieurs poulaillers, une remise, une serre, des granges, etc. La maison est installée sur un terrain boisé et pentu de façon à la faire profiter de la vue sur les Pyrénées. Il comptait également un verger mais ce dernier a disparu et l'organisation du parc a subi des modifications par rapport aux documents du XIXe siècle."

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH

Date et niveau de protection de l'édifice

2019/01/02 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

"La propriété "La Castanhère" comprenant une maison de maître, des dépendances, une serre, une conciergerie et un parc, tels que délimités en noir sur le plan annexé à l'arrêté (cad. AL 8, 9, 18, 19, 22 à 24, 26, 27) : inscription par arrêté du 2 janvier 2019"

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection