Phare de la Canche

Désignation

Dénomination de l'édifice

Phare

Titre courant

Phare de la Canche

Localisation

Localisation

Hauts-de-France ; Pas-de-Calais (62) ; Le Touquet-Paris-Plage ; allée des Mésanges

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Nord-Pas-de-Calais

Adresse de l'édifice

Mésanges (allée des)

Références cadastrales

AM 106, 107

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

Milieu 19e siècle, milieu 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1852, 1948

Auteur de l'édifice

Quételart Louis (architecte)

Description historique

En 1852, deux phares à feu fixe sont inaugurés afin de signaler l'entrée de la baie de la Canche. Ils furent détruits par les Allemands au cours de leur retraite en septembre 1944. Le principe d'une reconstruction étant acquise, le Service des Phares et Balises décida de s'attacher le concours de l'architecte Louis Quételart. Le projet propose d'implanter le phare dans une position centrale, entouré d'un jardin octogonal. Concernant les bâtiments annexes, il fut décidé, en 1948, de réparer le bâtiment central construit en 1852 entre les deux anciens phares et de ne bâtir qu'un seul logement. Les fondations du phare incluait des palplanches pour limiter les infiltrations. L'aspect de la coupole était traditionnel. Le socle de la lanterne pour la chambre de veille et le socle de la machinerie devaient être réalisés en béton armé de même que l'escalier intérieur recouvert par des marches en pierre. La lanterne et le garde-corps de l'escalier était prévu en bronze, les portes et menuiseries en chêne à ferrures de bronze. Pour les briques de parements, le choix se porta sur des « briques Silesia ». Les travaux débutèrent peu après septembre 1947 pour s'achever en 1952. Le feu fut cependant allumé dès septembre 1951.

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH partiellement, classé MH partiellement, protection totale

Date et niveau de protection de l'édifice

2010/12/30 : inscrit MH ; 2011/04/19 : classé MH

Précision sur la protection de l'édifice

Les bâtiments du phare comprenant l'ancien pavillon du gardien en chef et l'ancien bâtiment de service, avec son jardin, les piliers d'entrée et les bancs, en totalité (cad. AM 106, 107) : inscription par arrêté du 30 décembre 2010 - La tour du phare en totalité (cad. AM 107) : classement par arrêté du 19 avril 2011

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Précisions sur les éléments protégés

Pavillon,jardin,pilier,banc

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de l'Etat

Précisions sur le statut juridique du propriétaire

Service interrégional des Phares et Balises

Affectataire de l'édifice

Ministère chargé de l'écologie, du développement durable, des transports et du logement

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

2010

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection