Quai des Déportés, en gare de Compiègne

Désignation

Dénomination de l'édifice

Quai ; monument

Titre courant

Quai des Déportés, en gare de Compiègne

Localisation

Localisation

Hauts-de-France ; Oise (60) ; Margny-lès-Compiègne

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Picardie

Références cadastrales

1989 AD 35

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

2e quart 20e siècle

Description historique

Le quai des déportés, entre 1942 et 1944, vit partir 52 convois de déportés de la gare de Compiègne, située sur le territoire de la commune de Margny-lès-Compiègne. Venant des anciennes casernes de Royallieu, transformées en camp d'internement (Frontstalag 122) , les déportés, juifs et prisonniers politiques, traversaient la ville de Compiègne par la rue de Paris en direction de la gare avant d'être envoyés à Dachau, Buchenwald, Auschwitz, Neuengamme, ... Un monument commémoratif en mémoire des déportés a été élevé en gare de Compiègne en 1959. Compiègne fut le premier centre de déportation des prisonniers politiques (près de 50 000 sur les 139 000 déportés français).

Protection et label

Nature de la protection de l'édifice

Classé MH

Date et niveau de protection de l'édifice

2001/09/07 : classé MH

Précision sur la protection de l'édifice

Le quai des Déportés (cad. AD 35) : classement par arrêté du 7 septembre 2001

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Intérêt de l'édifice

Lieu de mémoire ; vestiges de guerre

Observations concernant la protection de l'édifice

Inscription 08 11 1999 (quai des déportés) (arrêté) annulée.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété d'un établissement public de l'Etat

Précisions sur le statut juridique du propriétaire

Propriété de la SNCF

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1999

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection