Carrière du Chauffour

Désignation

Dénomination de l'édifice

Carrière

Titre courant

Carrière du Chauffour

Localisation

Localisation

Hauts-de-France ; Oise (60) ; Thiescourt

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Picardie

Lieu-dit

Chauffour (le)

Références cadastrales

E 248

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

19e siècle, 1er quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1914

Description historique

Cette carrière souterraine, mais dont une grande partie se trouve à ciel ouvert, existait déjà au début du 19e siècle. A partir de septembre 1914, elle se trouve dans les lignes françaises et y restera jusqu'en juin 1918, date à laquelle elle se retrouve à 10 km à l'arrière des lignes allemandes jusqu'à la mi-août. Cette carrière a été occupée par des régiments de retour de Verdun ou de la Somme, complètement épuisés ; le Noyonnais était un front relativement calme où les unités éprouvées venaient se refaire une santé. Au début de l'année 1915, cette carrière, qui peut contenir deux compagnies, commence à être aménagée, surtout par le 72e R.I.T. Des moellons commencent à boucher les nombreuses ouvertures de la carrière. Différents aménagements lui donnent l'air d'un village troglodyte. Ces cantonnements étaient particulièrement soignés : fenêtre inspirée de l'art byzantin, traces rupestres (plus de 200). Ces traces rupestres, réalisées pendant la première guerre mondiale, puis pendant la drôle de guerre, voire même par des visiteurs, se distinguent par l'extrême diversité des sujets abordés : patronymes, unités, scènes de la vie militaire et quotidienne, références patriotiques et religieuses, femmes, scènes érotiques, portraits, caricatures de soldats ennemis, animaux, fleurs, ...

Description

Technique du décor des immeubles par nature

Gravure rupestre, peinture

État de conservation (normalisé)

Menacé

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH

Date et niveau de protection de l'édifice

1999/11/23 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Carrière et les habitats troglodytes (cad. E 248) : inscription par arrêté du 23 novembre 1999

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Intérêt de l'édifice

Lieu de mémoire, vestiges de guerre

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1999

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection

1/9
Le cimetière
Le cimetière
Ministère de la Culture (France) - Médiathèque de l'Architecture et du Patrimoine - Diffusion RMN
Voir la notice image