POP

Plateforme ouverte du patrimoine

Hôtel de ville

Désignation

Dénomination de l'édifice

Hôtel de ville

Titre courant

Hôtel de ville

Localisation

Localisation

Hauts-de-France ; Oise (60) ; Noyon ; place de l'Hôtel-de-Ville

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Picardie

Adresse de l'édifice

Hôtel-de-Ville (place de l')

Références cadastrales

AL 132, 133

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

16e siècle ; 17e siècle ; 1ère moitié 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1919

Description historique

L'hôtel de ville fut édifié au début du 16e siècle dans un beau style flamboyant. En partie incendié vers le milieu du siècle, il fut restauré et subit d'importantes transformations à la fin du 17e siècle. La décoration des baies flamboyantes et de la frise intermédiaire de la façade (motifs végétaux et animaliers) sur la place a été préservée dans son authenticité du 16e siècle. Sur la cour, tourelle d'escalier 16e siècle et aile en retour ont été conservées. Son classement sur la liste des monuments historiques, en 1862, fut annulé en 1935, suite à l'incendie de 1918 qui le ruina presque totalement et ce malgré les restaurations entreprises dès 1919 et le réaménagement intérieur des années 30. Le déclassement sanctionnait aussi la destruction de maisons 17e siècle voisines de l'édifice par la commune. Dans la salle du Conseil Municipal, sept toiles marouflées exécutées en 1942-1943 par les peintres Largeteau, Hoffmann et Beaupuy représentent les grandes heures de l'histoire noyonnaise. Dans l'extension contemporaine de l'hôtel de ville, on remarque quatre bas-reliefs provenant de l'Exposition Coloniale de 1931 et réalisés par le sculpteur Pinchon, une toile de Guyenot représentant les Travaux des Champs (1944) et une de Porphyre Pinchon - le créateur de Bécassine - représentant la Remise de la croix de guerre à la Ville de Noyon en 1919. L'état de la partie 16e siècle de l'édifice est relativement mauvais. Le décor sculpté flamboyant de la façade sur la place est aujourd'hui très altéré.

Description

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture ; peinture

État de conservation (normalisé)

Mauvais état

Protection et label

Nature de la protection de l'édifice

Classé MH partiellement

Date et niveau de protection de l'édifice

2004/03/29 : classé MH

Précision sur la protection de l'édifice

Les façades et toitures de l'hôtel de ville (cad. AL 132, 133) : classement par arrêté du 29 mars 2004

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Intérêt de l'édifice

À signaler

Observations concernant la protection de l'édifice

Hôtel de ville classé sur liste de 1862, déclassé par arrêté du 22 octobre 1935. Inscription 13 02 1998 (bâtiments de l'hôtel de ville du 16e siècle, en totalité, y compris la tourelle d'escalier, l'aile en retour sur la cour et la loggia ajoutée au 20e siècle ; façades et toitures de l'ensemble des bâtiments construits entre 1927 et 1935 et formant l'extension contemporaine de l'hôtel de ville ; les quatre bas-reliefs d'Emile Pinchon provenant de l'Exposition Coloniale de 1931 ; les sols archéologiques de l'hôtel de ville du 16e siècle, y compris ceux des ailes disparues et de la cour intérieure) (arrêté) annulée.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1998

Date de rédaction de la notice

1998

Cadre de l'étude

Typologie du dossier

Dossier de protection

1/37