POP

Plateforme ouverte du patrimoine

Keighley Hall

Désignation

Dénomination de l'édifice

Salle des fêtes

Titre courant

Keighley Hall

Localisation

Localisation

Hauts-de-France ; Nord (59) ; Poix-du-Nord ; Place Talma

Adresse de l'édifice

Talma (place)

Références cadastrales

2021 A 1183

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

1er quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1921 ; 1922

Description historique

A la fin de la Première Guerre mondiale, Poix-du-Nord est libérée le 24 octobre 1918, par des soldats britanniques. Mais les bombardements des Allemands qui cherchent à reprendre le secteur font 58 victimes civiles, qui s'ajoutent aux 95 soldats podéens qui ne reviennent pas du conflit. Des liens personnels et professionnels existant dès avant le conflit entre les maires de Poix-du-Nord et de Keighley (en Angleterre), ce dernier propose que sa commune adopte la ville française, qui a été en grande partie détruite. C'est chose faire en 1920. Une souscription anglaise permet d'ériger entre 1921 et 1922 la salle des fêtes, baptisée Keighley Hall en hommage aux donateurs. La commune podéenne offre le terrain et assure le suivi des travaux. Les deux architectes de l'édifice sont anglais : les frères William Arthur et William Hampden Sugden, auteurs de nombreux édifices à Keighley. Ils choisissent un style typiquement anglais, le style georgien, équivalent du néo-classique français, caractérisé par l'emploi de la brique avec des éléments de stuc contrastants, et un dessin assez fin, et de grandes baies à petits carreaux. La fonction municipale est soulignée par le clocheton, qui évoque les hôtels de ville anglais. Le dessin n'est pas symétrique, avec à gauche un petit pavillon en retrait correspondant à l'escalier d'accès à la tribune. Cette différenciation claire des espaces selon leur fonction rappelle plus l'architecture Arts and Craft. L'inauguration aura lieu le 5 juin 1922, en même temps que la remise de la Croix de Guerre à la ville. Le déjeuner officiel eu lieu dans la grande salle du Keighley Hall, qui vit ainsi sa première utilisation.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Grès ; brique ; calcaire

Typologie de plan

Plan basilical d'inspiration paléochrétienne

Typologie du couvrement

Voûte en plein cintre

Typologie de couverture

Toiture à double pente et légèrement dissymétrique

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Pavillon de l'escalier menant à la tribune

Commentaire descriptif de l'édifice

Un style typiquement anglais, le style georgien, équivalent du néo-classique français, caractérisé par l'emploi de la brique avec des éléments de stuc contrastants, et un dessin assez fin, et de grandes baies à petits carreaux. La fonction municipale est soulignée par le clocheton, qui évoque les hôtels de ville anglais. Le dessin n'est pas symétrique, avec à gauche un petit pavillon en retrait correspondant à l'escalier d'accès à la tribune. Cette différenciation claire des espaces selon leur fonction rappelle plus l'architecture Arts and Craft.

Protection et label

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH

Date et niveau de protection de l'édifice

2021/02/25 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Le Keighley Hall en totalité (façade, toiture, intérieur), l’ensemble est situé place Talma, sur la parcelle n°1183, figurant au cadastre section A : inscription par arrêté du 25 février 2021

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Cadre de l'étude

Typologie du dossier

Dossier de protection

1/10