Monument à la mémoire des Fusiliers marins

Désignation

Titre courant

Monument à la mémoire des Fusiliers marins

Localisation

Localisation

Hauts-de-France ; Nord (59) ; Dunkerque ; Quai Michel-Florent-Vanlangren

Adresse de l'édifice

Michel-Florent-Vanlangren (quai)

Références cadastrales

2019 AP 420

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

20e siècle

Description historique

Les sources d'archives ne permettent pas de connaître les circonstances de la commande, ni de l'édification du monument. Nous savons seulement que le monument a été construit à l'initiative de l'Amicale des anciens Fusiliers Marins grâce à une souscription nationale, et que l'architecture générale est due à Jean-Marie Morel (1892-1974), architecte de la ville, et la sculpture du monument à Félix Alexandre Desruelles (1865-1943), grand spécialiste des monuments aux morts. Son inauguration est relatée dans la presse : elle se déroule le11 novembre 1929, en présence du ministre de la Marine, Georges Leygues, de l'amiral Ronarc'h, des représentants de l'Armée belge et de la marine royale britannique. Construit en grès rose, matériau fréquemment utilisé à cette époque, le monument se présente comme une sorte maître-autel. Le monument est posé sur une terrasse en briques formant damier, cantonnée par une série de deux fois trois plots de grès retenant des chaînes, fermant les accès latéraux. Il offre une mise en page symétrique, de part et d'autre d'une colonne, telle un haut mât sommé d'une statue de Jeanne d'Arc séparant deux blocs sur lesquels sont représentés les fusiliers marins. Cette mise en page est due à Morel architecte de la ville. Les bas-reliefs de Desruelles se répartissent de part et d'autre, composés chacun de quatre blocs forment une frise semblant inspirée du Parthénon représentant des marins en action. Les visages de profil sont individualisés : à droite un groupe de canonniers-marins, à gauche une victoire ailée, dont le bras tendu vers la victoire et les ailes sortent du cadre, emmène les fusiliers marins. Au pied des soldats, le nom des batailles. Dans un médaillon, l'amiral Ronarc'h, et une citation à combattre à destination des fusiliers marins. Ce monument commémoratif à la mémoire des marins français tombés au cours des combats terrestres pendant la Première Guerre mondiale est à notre connaissance, le seul monument dédié aux fusiliers-marins, arme qui s'est illustrée dans les combats de la Grande Guerre, sur terre et sur mer. Le sculpteur, Félix Desruelles, est un spécialiste du monument commémoratif et du monument aux morts. Dans la région, il est l'auteur notamment du monument aux Fusillés lillois, du monument aux morts d'Arras, de celui d'Auchel (IMH). Il réalise ici une œuvre particulièrement originale, la présentation des soldats en action emmenés par la Victoire inspirée de la frise du Parthénon, dans une version Art déco : choix du grès rose, symétrie de la mise en page accentuée par la statue de Jeanne d'Arc posée sur une colonne.

Protection et label

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH

Date et niveau de protection de l'édifice

2019/04/05 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Le monument à la mémoire des Fusiliers marins, en totalité, situé quai Michel-Florent-Vanlangren (cad. AP 420) : inscription par arrêté du 5 avril 2019

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection