Eglise Saint-Pierre-Saint-Paul

Désignation

Dénomination de l'édifice

Église paroissiale

Genre du destinataire

De catholiques

Titre courant

Eglise Saint-Pierre-Saint-Paul

Localisation

Localisation

Hauts-de-France ; Nord (59) ; Maubeuge ; 13 avenue Franklin-Roosevelt

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Nord-Pas-de-Calais

Adresse de l'édifice

Franklin-Roosevelt (avenue) 13

Références cadastrales

N 153

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Nom du cours d'eau traversant ou bordant l'édifice

Sambre (la)

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

3e quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1955

Description historique

En 1940, la ville intra-muros de Maubeuge est incendiée par les allemands. L'ancienne église est détruite en 1944 par les bombardements, un an après son inscription à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques le 10 juin 1943. L'église originelle remontait au 7e siècle et avait été détruite cinq fois depuis sa création. En 1945, André Lurçat est nommé architecte et urbaniste en chef de la reconstruction de Maubeuge. La ville sera un exemple de formalisation des théories de l'urbanisme moderne : claire, verte, ensoleillée et aérée.En 1949, André Lurçat est désigné pour reconstruire l'église. Il conçoit un édifice entièrement en béton, couvert d'une terrasse, élevé entre 1955 et 1958. Les poteaux porteurs séparent les trois vaisseaux de la nef et forment un arc de cercle entre le choeur et le déambulatoire. Deux chapelles latérales occupent les bras du transept. Les mosaïques sont l'oeuvre de Jean et Catherine Lurçat, le mobilier des autels est sculpté par Félix Roulin et les vitraux sont dus à Bernard Pelletier. André Lurçat réalise trois créations avec le financement pour les dommages de guerre : avenue Mabuse, le mail de Sambre et l'église Saint-Pierre-Saint-Paul qui se situe dans la partie nord, la plus haute de la ville.

Description

Technique du décor des immeubles par nature

Peinture, sculpture, céramique

État de conservation (normalisé)

Mauvais état

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH

Date et niveau de protection de l'édifice

2002/05/02 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

L'église en totalité (cad. N 153) : inscription par arrêté du 2 mai 2002

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Référence aux objets conservés

PM59005810, PM59005811, PM59005812, PM59005813, PM59005814, PM59005815, PM59005816

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

2002

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection

Accès Mémoire

ARCHIRELXX-NPDC ; ARCHIRELXX-EGLCHAPCATHO ; ARCHIRELXX-2ERECONST ; ARCHIRELXX-LURCAT

1/20
Crosse pastorale et hampe dites de sainte Aldegonde, détail de la crosse à droite
Crosse pastorale et hampe dites de sainte Aldegonde, détail de la crosse à droite
Ministère de la Culture (France) - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine - diffusion RMN-GP
Voir la notice image