Casino de la Faïencerie

Désignation

Dénomination de l'édifice

Maison du peuple, faïencerie

Titre courant

Casino de la Faïencerie

Localisation

Localisation

Grand Est ; Moselle (57) ; Sarreguemines ; rue du Colonel-Cazal

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Lorraine

Adresse de l'édifice

Colonel-Cazal (rue du)

Références cadastrales

12 449/395

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

4e quart 19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1878

Auteur de l'édifice

SANDIER Alex (peintre)

Description historique

"Sous l'impulsion de Paul de Geiger, qui dirigea l'entreprise d'octobre 1871 à 1913, la faïencerie de Sarreguemines devint l'une des plus importantes manufactures d'Europe, employant 3250 personnes en 1907. A l'attention de la partie de son personnel exilé après la guerre de 1870, il créa les usines de Digoin (1877) et Vitry-le-François (1881) , pénétrant par la même occasion sur le marché français. Attaché aux problèmes humains, il créa l'Institution Saint-Paul, développa des équipements sociaux, la cité ouvrière et construisit le Casino, appelé d'abord "La Réunion". Le but était de fournir aux employés un lieu de distraction tout en les détournant de la fréquentation des cafés. En 1878, il fit élever un premier bâtiment sur la rive droite de la Sarre, près de l'usine. On y trouvait notamment une bibliothèque, des salles de jeux et de gymnastique. Les locaux s'étant révélés exigus, une nouvelle construction fut érigée en 1890 en adjonction à la précédente, abritant une grande salle de concert et de danse. Dans l'intervalle, en 1880, Paul de Geiger avait fait élever au nord du domaine, un pavillon à ses armes. Ce pavillon, percé d'une large entrée cochère, marque encore l'accès de ce qui est demeuré une vaste zone de loisirs. Le peintre Alex Sandier, de Paris, orna de fresques la façade occidentale comprenant une allégorie de la faïencerie, dont la production locale décorait largement les bâtiments que chauffaient d'imposants poëles. Le Casino accueillait la fête annuelle de l'entreprise, le 29 juin jour de la Saint-Paul, à l'issue d'un cortège dans les rues de la ville. Les bâtiments servirent également de restaurant d'entreprise jusqu'à leur rachat en 1979 par la commune. Ravagée par un incendie le 28 janvier 1959, l'aile de 1878 dut être reconstruite. Restructuré sur la base d'un projet mis au point en 1983, les lieux sont devenus un centre de congrès. Si les intérieurs ne conservent qu'une partie limitée des structures anciennes, et si la galerie de l'aile de 1890 a reçu un nouveau décor mural de faïences, l'aile de 1878 a retrouvé l'esprit du colombage d'origine qui agrémentait l'étage, disparu après l'incendie de 1959 qui épargna cependant le kiosque à musique proche, des années 1900. Alors que le bâtiment principal du Casino de 1878 est néo-classique teinté d'éclectisme régionaliste, le pavillon de Geiger de 1880 réfère à l'éclectisme français du 17e siècle. Le grand corps de 1890 emprunte à l'éclectisme germanique de la même époque, tempéré par le classicisme du parti général, tout en réussissant à intégrer un morceau étonnant d'architecture balnéaire qui, en définitive, caractérise la composition."

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH partiellement

Date et niveau de protection de l'édifice

1998/10/26 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Façades et toitures du casino proprement dit, y compris les décors extérieurs en faïence ; façades et toitures du pavillon de Geiger ; kiosque à musique en totalité (cad. 12 449/395) : inscription par arrêté du 26 octobre 1998

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1998

Date de rédaction de la notice

1998

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection

Accès Mémoire

VISMER-MH-LIEUXMUSIQ-KIOSQUE

1/3
ensemble ouest, vue générale
ensemble ouest, vue générale
Ministère de la Culture (France), Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, Diffusion RMN-GP
Voir la notice image