Château de Comper

Désignation

Dénomination de l'édifice

Château

Titre courant

Château de Comper

Localisation

Localisation

Bretagne ; Morbihan (56) ; Concoret

Lieu-dit

Comper

Références cadastrales

1998 C 561, 565, 567, 568

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En écart

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

4e quart 14e siècle, 17e siècle, 2e moitié 19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1699, 1866

Description historique

Comper, qui se trouve aux confins nord-ouest de la forêt de Paimpont, est entouré de cinq étangs, dont le Grand Etang, qui alimentait les douves du château. La première mention historique est de 1301. Suite à l'avènement de Jean de Montfort au duché de Bretagne sous le nom de Jean IV, des seigneurs bretons, sous la conduite de du Guesclin soutenu par le roi de France, détruisent les châteaux de Mauron, Gaël, Comper, Bontavant et Montfort. En 1375, Montfort et Comper sont relevés par les comtes de Gaël-Montfort ; les ruines de la forteresse qui subsistent dateraient de cette reconstruction. Le château de Comper est composé de deux parties : l'enceinte et le manoir. Le registre de l'abbé Guillotin à la fin du 18e siècle décrit la forme quadrangulaire de l'enceinte avec une tour à chaque angle du château ; de cette enceinte, il reste les deux tours encadrant l'entrée, la substructure de la tour sud à côté du pont et une partie de la tour est. Le manoir a été édifié à l'emplacement de la courtine sud-est après 1620 par Mathurin de Rosmadec ; la terrasse près de l'étang a été réalisée en 1699 ; l'escalier et la partie sud du manoir ont été reconstruits en 1866 par Armand de Charette. Aujourd'hui encore, Comper est un rendez-vous de chasse et de pêche et la ferme, la forêt et les étangs sont toujours exploités.

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH partiellement

Date et niveau de protection de l'édifice

1996/05/21 : inscrit MH partiellement

Précision sur la protection de l'édifice

Enceinte, manoir, cour, digue et douves (cad. C 568, 567, 561, 565) : inscription par arrêté du 21 mai 1996

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Précisions sur les éléments protégés

Enceinte,manoir,cour,digue,douves

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété d'une société privée

Précisions sur le statut juridique du propriétaire

Société civile immobilière

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1996

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection

1/9
Courtines et porte
Courtines et porte
Ministère de la Culture (France), Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, diffusion RMN-GP
Voir la notice image