POP

Plateforme ouverte du patrimoine

Chapelle Saint-Rémi

Désignation

Dénomination de l'édifice

Chapelle

Titre courant

Chapelle Saint-Rémi

Localisation

Localisation

Grand Est ; Meuse (55) ; Cumières-le-Mort-Homme ; chemin départemental n°123

Adresse de l'édifice

N-123 (chemin départemental)

Références cadastrales

2021 B 37

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

1ère moitié 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1933

Auteur de l'édifice

Description historique

Au sortir de la Première Guerre mondiale, neuf communes meusiennes de la zone rouge du champ de bataille de Verdun sont déclarées « mortes pour la France » : Beaumont-en-Verdunois, Bezonvaux, Cumières-le-Mort- Homme, Douaumont, Fleury-devant-Douaumont, Haumont-près-Samogneux, Louvemont-Côte-du-Poivre, Ornes et Vaux-devant-Damloup. Les ravages sont tels qu’il est décidé de ne pas rebâtir ces villages. Toutefois, fait tout à fait unique, ces derniers conservent leur existence administrative à titre mémoriel. Témoins de la violence du conflit, neuf chapelles commémoratives sont édifiées entre 1930 et 1934 afin de perpétuer, outre les victimes de la guerre, le souvenir de chacun de ces villages disparus. Les titres de dommages de guerre ont permis le financement de ces constructions.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Pierre de taille ; réemploi de pierre de l'acienne église ; pierre de Lérouville ; maçonnerie et moellon apparents

Matériaux de la couverture

Toit à deux pans

Typologie de plan

Cella rectangulaire

Commentaire descriptif de l'édifice

La chapelle est située à proximité de la départementale D123, correspondant à l’ancienne rue haute du village. Elle est bâtie à l’emplacement de l’ancienne église, dans une orientation identique. A l’instar de la configuration d’origine, la chapelle commémorative est entourée du cimetière communal dont le mur d’enclos a été reconstruit à partir en 1928. L’architecture de la chapelle-abri de Cumières-le-Mort-Homme se distingue par la simplicité et le dépouillement de son plan, correspondant à une cella rectangulaire mesurant un peu mois de 5 mètres de long, que l’on peut comparer à la typologie des chapelles funéraires55.

Technique du décor des immeubles par nature

Peintures murales à l'intérieur ; Les scènes ornant les murs latéraux font référence au village de Cumières. Les deux peintures disposées sur le côté nord représentent d’une part une vue du centre du village avec l’église et l’école-mairie et d’autre part une vue du site dans les années 1930 avec l’actuelle chapelle-abri, son cimetière, le monument aux morts et à l’arrière- plan la maison de garde-barrière. Les deux peintures situées sur le mur sud sont consacrées d’une part à une vue du village observé des champs environnants et d’autre part le village en ruines après la guerre. ; sculptures de l'artiste Renaux

Protection et label

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH

Date et niveau de protection de l'édifice

2021/12/15 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

La chapelle Saint-Rémi, le sol de la parcelle et le mur d’enceinte du cimetière, en totalité, situés sur la parcelle n° 37, figurant au cadastre section B, le tout conformément au plan annexé à l’arrêté : inscription par arrêté du 15 décembre 2021

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Cadre de l'étude

Typologie du dossier

Dossier de protection