Circuit automobile de Gueux

Désignation

Dénomination de l'édifice

Circuit automobile

Titre courant

Circuit automobile de Gueux

Localisation

Localisation

Grand Est ; Marne (51) ; Gueux

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Champagne-Ardenne

Références cadastrales

ZM 36, 126

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

2e quart 20e siècle, 3e quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1928, 1956

Personnalités liées à l'histoire de l'édifice

Molné (peintre), Akmen (peintre)

Description historique

A l'initiative de ce qui allait devenir l'Automobile Club de Champagne, une première épreuve est discutée à Beine, en 1925. Le circuit de Gueux, mieux adapté et utilisant les D26 et 27 ainsi qu'une portion de la N31, offre un parcours de 7, 1 km. Le succès sera au rendez-vous jusqu'en 1939. De cette période datent les tribunes couvertes en béton armé, construites en 1928 et 1931, le pavillon central (1932) avec les stands de ravitaillement et le pavillon de chronométrage (1937). Après l'interruption de la guerre, les courses automobiles reprennent en 1947. Le circuit est aménagé en circuit de compétition pendant l'hiver 1952-1953. Une tribune supplémentaire, la tribune "Sommer", est ajoutée et le pavillon central reconstruit et transformé en restaurant. Un panneau d'affichage tournant est élevé en 1956. Un centre de ravitaillement est construit la même année par la société Shell. Un club house complète l'ensemble. Elevé sur deux niveaux, il comportait une vitrine d'exposition pour les sponsors et une pièce de réception à l'étage. Une grande coursive permettait de suivre la course. Une fresque due à Molné et Akmen représente le départ et l'arrivée de la course. Les courses ont cessé en 1969 pour des raisons de sécurité.

Description

Technique du décor des immeubles par nature

Peinture

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH partiellement

Date et niveau de protection de l'édifice

2009/05/07 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Installations du circuit automobile : les tribunes couvertes Benoist, Wimille, Sommer et la tribune de presse avec leurs loges le long de la piste ; les tribunes découvertes dans le prolongement de la tribune Benoist avec leurs bancs en béton ; le pavillon de chronométrage Lambert ; les stands avec le pavillon central ; le passage souterrain ; le panneau métallique d'affichage ; le support du réservoir de distribution d'essence (cad. ZM 36, 126) : inscription par arrêté du 7 mai 2009

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Précisions sur les éléments protégés

Tribune du public

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

2009

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection