Phare de Chausey (ou phare des îles Chausey)

Désignation

Dénomination de l'édifice

Phare

Titre courant

Phare de Chausey (ou phare des îles Chausey)

Localisation

Localisation

Normandie ; Manche (50) ; Granville

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Basse-Normandie

Références cadastrales

BC 81

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

Isolé

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

2e quart 19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1847

Description historique

En 1842, la construction d'un phare sur la Grande Ile fut mise à l'étude sous l'égide de Morice de la Rüe et de Léonce Reynaud. S'inspirant du phare de Carteret qu'il avait construit quelques années plus tôt, Reynaud érigea une tour carrée ornée d'une balustrade à dés en encorbellement, alignée sur la façade arrière d'un bâtiment rectangulaire. Les intérieurs furent conçus pour le confort des gardiens : déport de l'escalier dégageant un espace pour le hall d'entrée ; chambres indépendantes et équipées d'une alcôve, d'un cabinet et de fenêtres différemment orientées pour laisser entrer plus de lumière. Les matériaux furent entièrement prélevés sur place.

Protection et label

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH

Date et niveau de protection de l'édifice

2009/05/11 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Le phare en totalité ; l'assiette de la parcelle avec les murets et le magasin à poudre, à l'exclusion du bâtiment de France Télécom (cad. BC 81, lieudit Chausey) : inscription par arrêté du 11 mai 2009

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de l'Etat

Affectataire de l'édifice

Ministère chargé de l'équipement

Précisions concernant l'affectataire de l'édifice

DDE de la Manche

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

2009

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection