Eglise Saint-Jean-Baptiste

Désignation

Dénomination de l'édifice

Église paroissiale

Titre courant

Eglise Saint-Jean-Baptiste

Localisation

Localisation

Nouvelle-Aquitaine ; Lot-et-Garonne (47) ; Seyches

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Aquitaine

Références cadastrales

H 372

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

4e quart 17e siècle ; 4e quart 19e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

2e quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1690 ; 1936

Auteur de l'édifice

Masutti Carlo (peintre)

Description historique

L'église, reconstruite à la fin du 17e siècle, sur un plan à trois nefs et choeur à chevet plat, a été voûtée en 1880 en brique plâtre sur croisée d'ogives reçues sur de gros culots, en remplacement des lambris peints d'origine, à l'exemple de la chapelle Saint-Benoît à Marmande. Les clefs sculptées rappellent cette construction et cette transformation. Cette dernière a condamné un important décor liturgique décrit dans un document épiscopal du 20 août 1689, dont il reste un grand tableau de la Décollation de Saint-Jean-Baptiste, inscrit à l'Inventaire supplémentaire en 1975. La particularité de cette église est de ne pas posséder de clocher en propre. La proximité immédiate d'une ancienne porte de la ville, convertie à cet effet, a remédié à cette absence. L'église a été l'objet dans les années trente d'une grande campagne de décoration qui a intéressé aussi bien la vitrerie des collatéraux due à l'atelier Thomas à Valence (Drôme) que la surface des principaux murs. Un peintre d'origine italienne, Carlo Masutti, qui a oeuvré dans d'autres églises du département, a exécuté en 1936 la peinture qui orne le choeur consacrée à la Décollation de Saint-Jean-Baptiste et le décor de draperies et de faux-marbres du choeur et des arcades de la nef.

Description

Technique du décor des immeubles par nature

Peinture ; vitrail

Protection et label

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH

Date et niveau de protection de l'édifice

1998/11/26 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

L'église en totalité et l'ancienne porte de ville qui lui est attenante et sert de clocher (cad. H 372) : inscription par arrêté du 26 novembre 1998

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Référence aux objets conservés

PM47001161 ; PM47001157 ; PM47001156 ; PM47001160 ; PM47001159

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1998

Date de rédaction de la notice

1998

Cadre de l'étude

recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection