POP

Plateforme ouverte du patrimoine

Monument funéraire de Pierre-François Chappotin et de sa mère situé dans le cimetière de Pontlevoy

Désignation

Dénomination de l'édifice

Cimetière ; monument

Titre courant

Monument funéraire de Pierre-François Chappotin et de sa mère situé dans le cimetière de Pontlevoy

Localisation

Localisation

Centre-Val de Loire ; Loir-et-Cher (41) ; Pontlevoy

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Centre

Références cadastrales

A 388

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

19e siècle

Auteur de l'édifice

Description historique

Le monument funéraire de Pierre-François Chappotin (1728-1800) se présente comme un édifice complexe et imposant, composé d'un ensemble de tombes prenant place dans une enceinte. Une sorte d'autel à l'antique, orné d'éléments décoratifs aux angles, se dresse en avant du monument. Une stèle surmontée d'une croix couronne l'autel. Des plaques de marbre portent le nom de Chappotin et de son épouse. De chaque côté de ce monument, deux tombes plus modernes sont disposées. A l'arrière, deux constructions s'élèvent, destinées à accueillir des cercueils mais dépourvues d'inscriptions ou de plaques. Une colonne brisée est érigée entre ces deux caveaux portant l'écusson de Hongrie ainsi qu'une croix de Malte. Chappotin, moine défroqué, dirigea le collège qui succéda au collège royal militaire, à partir de 1790. Il quitta Pontlevoy en 1824 après avoir acquis une concession au cimetière de la commune où il fut rapatrié à sa mort. Cet ensemble de tombes, dont l'ordonnateur n'est autre que l'exécuteur testamentaire de Chappotin, un dénommé Sarrut, est représentatif d'un goût de l'antique caractéristique de la période et témoigne également de l'histoire de l'abbaye. Les motifs décoratifs à l'antique (acrotères, lampes à huile..) dénote un style dépouillé, voire néo-classique.

Description

Technique du décor des immeubles par nature

Fonderie

Protection et label

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH

Date et niveau de protection de l'édifice

2010/10/27 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Le monument funéraire, ainsi que les cinq autres tombes associées à son monument (cad. A 388) : inscription par arrêté du 27 octobre 2010

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

2010

Cadre de l'étude

Typologie du dossier

Dossier de protection

1/5