Forges de Bonpertuis

Désignation

Dénomination de l'édifice

Grosse forge

Titre courant

Forges de Bonpertuis

Localisation

Localisation

Auvergne-Rhône-Alpes ; Isère (38) ; Apprieu

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Rhône-Alpes

Références cadastrales

AI 358

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

3e quart 19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1859

Description historique

Avec les guerres d'Italie au 16e siècle, la fabrication de l'acier devient massive. Les aciéries de Bonpertuis sont créées en 1574 par Jehan Perron, marchand de Tullins. Au 19e siècle, les forges se reconvertissent avec l'adoption de nouvelles méthodes de fabrication de l'acier. En 1859, elles se basent sur les fonderies à l'anglaise avec fours chauffés au coke, laminoirs et fours de cémentation. A la fin de la Première guerre mondiale, installation de fours électriques à arc. Les deux fours à cémenter l'acier ont été établis par Alphonse Gourju en 1859. Fait en brique, le four se compose d'une base quadrangulaire de 5 mètres de long sur 2, 10 de haut, renforcé sur son pourtour de barres de fer fixées verticalement. Il est surmonté d'une cheminée conique de 5 mètres de diamètre et 10 mètres de haut. Il s'agit du dernier four de ce type conservé aujourd'hui en France.

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH partiellement

Date et niveau de protection de l'édifice

2003/03/03 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Le four à cémenter l'acier (cad. AI 358) : inscription par arrêté du 3 mars 2003

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Précisions sur les éléments protégés

Four

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété d'une société privée

Précisions sur le statut juridique du propriétaire

SCI La Forge

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

2003

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection