Prieuré Notre-Dame de Longefont

Désignation

Dénomination de l'édifice

Prieuré, site archéologique

Genre du destinataire

De fontevristes

Titre courant

Prieuré Notre-Dame de Longefont

Localisation

Localisation

Centre-Val de Loire 36 Oulches

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Centre

Références cadastrales

H 191, 192, 194, 195, 200, 201

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

12e siècle

Description historique

Prieuré féminin dépendant de Fontevraud, fondé dans les années 1110, sur des terres données par le seigneur voisin de Cors. Aucun vestige architectural ne semble remonter à cette période d'installation. L'élément le plus ancien du site est l'église qui semble postérieure à 1140. Le plan du monastère est un trapèze dont l'église occupe le côté sud. Elle se composait d'une nef unique et d'un choeur terminé par une abside en hémicycle. Les ailes est et nord des bâtiments claustraux ainsi que l'extrémité occidentale de l'église furent rasées après la vente du monastère comme bien national. Vers 1830, une partie de l'édifice s'effondre. L'ensemble des chapiteaux romans sculptés a été conservé. Le mur subsistant de l'aile orientale des bâtiments claustraux, largement remonté au 19e siècle, semble dater de l'époque gothique. Cette aile, occupée par la salle capitulaire et le dortoir, se terminait, au nord, par un pavillon dont le rez-de-chaussée était occupé par la salle de communauté. En 1702, un logis prieural a été construit à l'emplacement de l'aile ouest. Hors clôture, la maison dite " du confesseur " ou " de l'aumônier ", a été construite entre 1654 et 1702 pour le chapelain des religieuses. Elle a été remaniée dans les années 1890 pour le poète et bibliophile Prosper Blanchemain. Les bâtiments d'exploitation s'étendaient au sud-ouest des bâtiments conventuels. Un moulin à blé a été installé sur la rive gauche de la Creuse, en aval du monastère.

Description

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture

État de conservation (normalisé)

Vestiges

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH

Date et niveau de protection de l'édifice

2007/02/22 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Tous les vestiges en élévation et les sols de l'ancien prieuré (cad. H 191, 192, 194, lieudit Le Clos ; 195, 200, 201, lieudit Longefont) : inscription par arrêté du 22 février 2007

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

2007

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection