Ancien phare du Mont-Saint-Loup

Désignation

Dénomination de l'édifice

Phare

Titre courant

Ancien phare du Mont-Saint-Loup

Localisation

Localisation

Occitanie 34 Agde

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Languedoc-Roussillon

Références cadastrales

KP 15

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

Isolé

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

1ère moitié 19e siècle

Description historique

Le phare du Mont-Saint-Loup d'Agde fait partie du programme de réseau des 51 phares de Rossel de 1825. Sa construction débute en 1834 pour s'achever en 1836. Le Saint-Loup est un modèle des premiers grands phares de Méditerranée : maison-phare, entourée d'une enceinte rappelant l'architecture fortifiée des redoutes militaires, centrée sur la tour carrée peu élevée autour de laquelle se répartissent huit salles, avec cuisine et réfectoire. Le hall principal ouvre sur un grand escalier menant à la salle de veille surmontée de la salle des machines. Un niveau souterrain abrite une citerne. L'architecture de ce phare est simple, fonctionnelle et solide avec des murs très épais, légèrement talutés, et des structures marquées en pierre de taille de basalte. Lors de la mise en service du phare du Mont Saint-Clair, à Sète en 1903, le phare est transformé par la Marine Nationale en sémaphore. Désarmé, utilisé par les Affaires Maritimes à partir de 1970, rénové en 1988, il est fermé en 2000.

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH

Date et niveau de protection de l'édifice

2011/10/12 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

L'ancien phare en totalité (cad. KP 15) : inscription par arrêté du 12 octobre 2011

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de l'Etat

Affectataire de l'édifice

Ministère chargé de la défense

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

2011

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection