Château des Comtes d'Armagnac et ancien hôpital

Désignation

Dénomination de l'édifice

Château, hôpital

Titre courant

Château des Comtes d'Armagnac et ancien hôpital

Localisation

Localisation

Occitanie 32 Lectoure

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Midi-Pyrénées

Références cadastrales

CK 1, 3, 910

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

16e siècle, 17e siècle, 18e siècle

Description historique

Lectoure entre au milieu du XIVe siècle dans la mouvance des comtes d'Armagnac, et ceux-ci installent leur château-résidence à l'ouest de l'éperon qui domine la ville, sur les vestiges d'un château pré-existant. Le château subit d'importantes destructions lors du siège de la ville par Louis XI (1472-1473). Devenu propriété royale, il est réparé, puis connaît des travaux d'aménagement jusqu'au XVIIe siècle. Entre 1583 et 1590, il est séparé de la ville par un double bastion. Une partie des lieux sert de prison. En 1758, l'évêque Claude-François de Narbonne-Pelet demande à Louis XV de lui céder le château, afin d'y établir un hôpital-manufacture destiné à remplacer l'hôpital du Saint-Esprit. Ayant obtenu une réponse favorable, il fait édifier de 1758 à 1766 un vaste bâtiment de plan en U. Le bastion séparant le château de la ville est supprimé. Seule l'extrémité ouest du château est conservée pour y installer la pharmacie et les dépendances de l'hôpital. Le bastion nord du château s'effondre peu après 1824. L'aile sud et la chapelle de l'hôpital sont achevés entre 1808 et 1812 ; la chapelle est décorée par le peintre lectourois Lasseran. De nouveaux bâtiments sont élevés au XIXe siècle, au nord et au sud, et l'hôpital est finalement désaffecté en 2013.

Description

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH

Date et niveau de protection de l'édifice

2016/08/22 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Château des comtes d'Armagnac (cad. CK 910) : façades et toitures, intérieur de la partie sud de l'aile ouest, y compris l'ancienne pharmacie, bastion nord-ouest et son moineau - hôpital (cad. CK 910) : façades et toitures (y compris l'arc muré et son bassin) et la clôture avec sa grille, chapelle en totalité (y compris la sacristie), galeries de circulation du rez-de-chaussée et cage d'escalier monumentale, intégralité des salles du sous-sol - totalité des sols des parcelles CK n°1, 3, 910, y compris leurs aménagements particuliers (cimetière des religieuses, jardin central de l'hôpital) ; sol des parties non cadastrées suivantes : terrain situé à l'ouest du château et bordant l'allée de Montmorency, cour située entre la façade est de l'aile ouest du château et la façade ouest de l'hôpital, tel que figuré sur les trois plans annexés à l'arrêté : inscription par arrêté du 22 août 2016

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

2017

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection