POP

Plateforme ouverte du patrimoine

Maison sise n° 10 rue Georges-Sabo

Désignation

Dénomination de l'édifice

Maison

Titre courant

Maison sise n° 10 rue Georges-Sabo

Localisation

Localisation

Occitanie ; Haute-Garonne (31) ; Revel ; 10 rue Georges-Sabo

Adresse de l'édifice

Georges-Sabo (rue) 10

Références cadastrales

2022 AB 550

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

2e moitié 17e siècle

Description historique

Cette maison se trouve à proximité de la place centrale de Revel qui est une bastide fondée en 1342. La rue de Carcassonne, puis des Frères - actuelle rue George-Sabo - reliait la place de la Halle à la porte dite des Frères - aujourd'hui au boulevard Carnot, implanté à l'emplacement du rempart. L'analyse du bâti et surtout du décor porté permet de proposer comme période de construction la seconde moitié du 17e siècle. La ville conserve de nombreuses maisons à pan-de-bois qui sont traditionnellement datées de la fin du 15e et début du 16e siècles. Ici, le gros-œuvre - pans-de-bois hourdé de briques - est recouvert d'un épais enduit récent ce qui rend impossible l'analyse des formes de la charpente. La volumétrie trapue de l'édifice est commune à quelques grandes demeures qui semblent appartenir à cette fourchette chronologique. Le bel escalier avec rampe d'appui à balustres carrées à double panse en bois correspond à un modèle en vogue tout au long du du 17e siècle. Les plafonds à caissons peints de rosaces et de couronnes de fleurs, vraisemblablement des grisailles à l'origine, conservés au rez-de-chaussée et au deuxièmee étage, sont assez rares dans le bâti civil. Les baguettes sont peintes de points rouges. Cet aménagement est daté de 1696. Le dernier étage de la maison conserve également des cloisons faites de planches verticales se chevauchant fixées à des sablières haute et basse. Elles portent alternativement des rinceaux de feuilles d'acanthe et des pampres de feuilles de vignes avec des grappes de raisin ; le rendu est souple et délicat et se distingue de la production courante. Complétant ces peintures sur bois, un décor en plâtre sculpté soigné ornent trois pièces. Relativement facile à mettre en œuvre et peu couteuse, la technique des décors en plâtre a connu un vif succès en Languedoc et dans les régions voisines au cours de la deuxième moitié du 17e siècle. Les décors de cette maison constituent un précieux et rare témoignage de ce type de création.

Description

Commentaire descriptif de l'édifice

La propriété se compose d'une grande maison dont la façade antérieure est alignée sur la rue, d'une petite maison avec une dépendance à l'arrière et d'un jardin clos de hauts murs de clôture. Le fond de la parcelle est longé par le Mayral, ruisseau marquant la limite de parcelle et qui autrefois servait d'égout. La maison principale se compose d'un rez-de-chaussée, d'un premier étage en encorbellement saillant d'environ 80 cm, par rapport au rez-de-chaussée ; le deuxième étage, servant habituellement de grenier, dispose de baies mesurant la moitié de celles de l'étage noble. Les deux maisons sont construites en pan de bois avec un remplissage en briques. Les enduits modernes ne permettent pas de voir la structure des bâtiments. Des chaînes d'angle verticaux en enduit imitant des bossages encadrent la façade. Le rez-de-chaussée et le premier étage présentent la même distribution : un large couloir central abritant la cage d'escalier sépare le logis en deux, avec de chaque côté deux pièces, une ouvrant sur la rue et l'autre sur le jardin au sud. L'imposant escalier en bois, datable du 17e siècle, distribue les deux étages. La rampe d'appui se compose de balustres carrées à double panse en bois. Les poutres de l'entrée et du deuxième étage sont recouvertes d'un plancher découpé en petits caissons carrés ornés de fleurs peintes en grisaille. Complétant les plafonds peints, un décor en plâtre sculpté élaboré, vraisemblablement datables de la deuxième moitié du 17e siècle, ornent trois pièces, le salon du rez-de-chaussée, un second au premier étage et une petite chambre.

Protection et label

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH

Date et niveau de protection de l'édifice

2022/03/07 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

La maison principale, en totalité, telle que délimitée en rouge sur le plan annexé à l’arrêté, située au n° 10 de la rue Georges-Sabo, figurant au cadastre section AB, parcelle n° 550 : inscription par arrêté du 7 mars 2022

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Cadre de l'étude

Typologie du dossier

Dossier de protection

1/36