Phares de l'île Vierge

Désignation

Dénomination de l'édifice

Phare

Titre courant

Phares de l'île Vierge

Localisation

Localisation

Bretagne ; Finistère (29) ; Plouguerneau

Références cadastrales

O 1283 à 1285

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

Isolé

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

2e quart 19e siècle, 1er quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1845, 1902

Description historique

Le premier phare de l'île Vierge est établi sur un plateau situé à l'est de l'île. Construit en pierre de taille et moellons de granit, il est mis en service le 15 août 1845. Ce phare, conçu et supervisé par l'ingénieur Léonce Reynaud est d'un modèle très simple. Il est constitué d'une tour de plan carré surmontant un bâtiment rectangulaire abritant le logement des gardiens. La lanterne métallique est dotée d'une lentille de Fresnel fonctionnant à l'huile de colza puis à l'huile minérale à partir de 1875. Dès 1863, il est envisagé de renforcer ce premier feu. Un premier projet dessiné par les ingénieurs Considère et Pigeaud est présenté en 1896. Jugé trop austère, un nouveau plan est alors élaboré et finalement adopté en 1897. Il s'agit d'une tour entièrement appareillée en pierre de Kersanton pourvue d'un escalier suspendu, à l'intérieur, permettant d'accéder à la salle de service. Les parois internes sont revêtues de plaques d'opaline. Le feu, alimenté aux vapeurs de pétrole, est allumé le 1er mars 1902. Le phare est électrifié en 1956 et l'optique d'origine remplacée par une optique à quatre panneaux. Ce phare est, aujourd'hui, le plus haut d'Europe et le plus haut du monde construit en pierre de taille.

Protection et label

Nature de la protection de l'édifice

Classé MH

Date et niveau de protection de l'édifice

2011/05/23 : classé MH

Précision sur la protection de l'édifice

Les phares, à savoir le phare opérationnel en totalité, l'ancien phare en totalité, à l'exclusion du bâtiment récent qui lui est adossé, les murs et terrains d'assiette des deux enclos, le môle et les murs de soutènement qui lui sont associés (cad. O 1283 à 1285) : classement par arrêté du 23 mai 2011

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Typologie de la zone de protection

Site classé

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de l'Etat

Affectataire de l'édifice

Ministère chargé de l'écologie, du développement durable, des transports et du logement

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

2011

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection

1/4
Phares de l'île Vierge : Vue générale sud des deux phares
Phares de l'île Vierge : Vue générale sud des deux phares
® Ministère de la Culture (France), Direction Régionale des Affaires Culturelles de Bretagne, tous droits réservés
Voir la notice image