Forge de Montagney

Désignation

Dénomination de l'édifice

Grosse forge

Titre courant

Forge de Montagney

Localisation

Localisation

Bourgogne-Franche-Comté 25 Montagney-Servigney

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Franche-Comté

Références cadastrales

C 34, 35, 37, 42, 45 à 52, 54, 55, 65 à 68, domaine public, non cadastré, 2004 C 51, 67, 70

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En écart

Nom du cours d'eau traversant ou bordant l'édifice

Ognon (l')

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

2e moitié 18e siècle, 1ère moitié 19e siècle

Description historique

La forge de Montagney obtint sa permission de mise en activité en 1689. En 1748, elle fabriquait principalement des boulets de canons. Vers 1810, elle est achetée par Monsieur de Grammont qui la remet à neuf. Elle comportait un haut-fourneau, deux feux d'affinerie, un martinet, un patouillet et deux moulins à blé. En 1828, elle produisait 200 tonnes de fonte affinée, puis transformée en fil de fer. En 1833, une tréfilerie complète l'ensemble. L'apogée se situe vers 1840, mais le déclin est rapide. Après l'arrêt en 1850, on eut un moulin, puis une centrale électrique (en 1922) , tandis que les autres bâtiments sont utilisés par une exploitation agricole. L'ensemble conservé présente encore le barrage, un canal, le haut-fourneau, une partie de la halle à charbon, une ancienne halle ouverte (transformée postérieurement en atelier et magasin) , des écuries, un bâtiment de logements ouvriers à étage, un bâtiment de logement du directeur, la maison du maître de forge (de la deuxième moitié du 18e siècle, avec des décors intérieurs).

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH partiellement, classé MH partiellement, protection totale

Date et niveau de protection de l'édifice

1998/11/30 : inscrit MH ; 2004/06/11 : classé MH

Précision sur la protection de l'édifice

La partie subsistant de la halle à charbon, en totalité ; le bâtiment de l'atelier magasin, en totalité ; le bâtiment du logement du directeur, en totalité ; le canal et le barrage ; les deux écuries nord, en totalité ; les sols des parcelles avec les vestiges archéologiques qu'elles contiennent (cad. C 34, 35, 37, 42, 45 à 52, 54, 55, 65 à 68 ; domaine public, non cadastré) : inscription par arrêté du 30 novembre 1998 - Le bâtiment du haut-fourneau, en totalité ; le bâtiment de logements ouvriers, en totalité ; la maison du maître de forge, en totalité ; la grange-écurie nord, en totalité (cad. C 67, 70, 51) : classement par arrêté du 11 juin 2004

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Précisions sur les éléments protégés

Haut fourneau,atelier,logement d'ouvriers,logement patronal,maison,canal,barrage,écurie,site archéologique,halle

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Conditions d'ouverture au public

Ouvert en partie

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1998

Date de rédaction de la notice

1998

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection