Domaine du château de La Rochepot

Désignation

Dénomination de l'édifice

Château

Précision sur la dénomination de l'édifice - hors lexique

Lieu de mémoire

Titre courant

Domaine du château de La Rochepot

Localisation

Localisation

Bourgogne-Franche-Comté ; Côte-d'Or (21) ; La Rochepot

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Bourgogne

Références cadastrales

B 518, 729 à 731, 1252, 1253

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

4e quart 19e siècle, 1ère moitié 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1895

Personnalités liées à l'histoire de l'édifice

Carnot Sadi (commanditaire)

Description historique

Ce château fut édifié sur l'ancienne demeure médiévale de la famille Pot. Pendant la Révolution, il est partiellement détruit puis vendu, en 1893, à la veuve du Président Sadi Carnot. La restauration du château est confiée à l'architecte Charles Suisse qui puise son inspiration dans l'oeuvre de Viollet-le-Duc et dans des modèles médiévaux locaux. Après son décès, les travaux sont poursuivis et s'achèvent en 1927. L'édifice, flanqué aux angles de deux tours rondes et d'une tour carrée, est bâti sur un plan triangulaire et s'implante dans un ensemble complexe, vestige du donjon disparu.

Description

Technique du décor des immeubles par nature

Peinture, sculpture, menuiserie, vitrail

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH partiellement, classé MH partiellement, protection totale

Date et niveau de protection de l'édifice

2013/04/03 : inscrit MH ; 2014/04/01 : classé MH

Précision sur la protection de l'édifice

"Le château en totalité, notamment les aménagements et les décors intérieurs (sols, murs, plafonds, peintures murales, sculptures décoratives et l'ensemble des créations de Charles Suisse), les toiles marouflées de Charles Lameire dans la chapelle haute, les cheminées et leurs décors de carreaux vernissés, les boiseries portes et fenêtres, les volets intérieurs et leur quincaillerie, les vitraux, les carrelages de Charles Suisse, les caches radiateurs, la cuisinière de la cuisine, l'autel de la chapelle, la superstructure du puits, la statue de la Vierge de la tour dite " de la Vierge " ; en totalité, les dépendances notamment les stalles des écuries, la tour-porche, le local de la pompe et son mécanisme, le tennis, le parc, y compris les sols et les vestiges archéologiques, notamment les ruines de l'ancien château qu'ils comprennent (cad. B 518, 729 à 731, 1252, 1253) : inscription par arrêté du 3 avril 2013 - Le château et ses dépendances, y compris le parc, les sols et les vestiges archéologiques qu'ils contiennent (cad. B 730, 731, 1252, 1253), tels qu'ils sont délimités en rouge sur le plan annexé à l'arrêté : classement par arrêté du 1er avril 2014"

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Référence aux objets conservés

PM21004876, PM21004877, PM21004879, PM21004883, PM21004878, PM21004881, PM21004880, PM21004884, PM21004882

Typologie de la zone de protection

Site inscrit

Intérêt de l'édifice

Lieu de mémoire, maison d'homme célèbre

Observations concernant la protection de l'édifice

Château et village : site inscrit 01 10 1970 (arrêté).

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Précisions sur le statut juridique du propriétaire

SCI du Château de La Rochepot : cad. B 518, 729, 731, 1252, 1253 ; personne privée :cad. B 730

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

2013

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection

1/17
Toitures vernissées
Toitures vernissées
Ministère de la Culture (France), Médiathèque de l’architecture et du patrimoine, diffusion RMN-GP
Voir la notice image