POP

Plateforme ouverte du patrimoine

Eglise paroissiale Saint-Saturnin

Désignation

Dénomination de l'édifice

Église paroissiale

Titre courant

Eglise paroissiale Saint-Saturnin

Localisation

Localisation

Centre-Val de Loire ; Cher (18) ; Le Chautay

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Centre

Lieu-dit

Le Bourg

Références cadastrales

A 16

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

2e moitié 12e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

19e siècle

Description historique

La commune du Chautay, est située à l'est du département du Cher, dans le canton de La Guerche-sur-l'Aubois. A la fin du 9e siècle, la terre du Chautay avait été restituée au chapitre de Sainte-Croix d'Orléans par un diplôme de Carloman. En 1151, l'église est citée dans un texte d'Eugène III qui confirme les possessions de ce chapitre. Elle en dépendit jusqu'à la suppression de la paroisse sous la Révolution. Achetée par le comte et la comtesse de Montsaulnin, l'édifice fut remis à la disposition de la commune, restauré et meublé, et fut érigé en église paroissiale en 1839. L'église Saint Saturnin, dont la construction semble dater de la fin du 12e siècle, est caractéristique des petites églises romanes berrichonnes. Comme très fréquemment en Berry, l'église comporte une nef pauvre, simple halle rectangulaire, construite en blocage de moellons enduits et probablement charpentée, associée à un choeur voûté, assez vaste, plus soigné, et terminé par une abside en hémicycle en appareil de pierre de taille. Les éléments décoratifs du mur extérieur de l'abside (modillons sculptés, archivolte et bandeau soutenus de dents de scie) et, à l'intérieur, les chapiteaux sculptés des colonnes engagées des piliers du choeur, confèrent à l'édifice une certaine qualité. Un clocher, de plan barlong, restauré à l'époque moderne et au 19e siècle, s'élève sur la travée du choeur. Les travaux effectués au 19e siècle, nécessaires à la conservation et à la stabilité de l'édifice, et l'ajout d'une sacristie, n'ont pas porté atteinte à son authenticité. Il est certes modeste mais à l'échelle d'un petit bourg d'une région pauvre. Le village du Chautay est situé dans un secteur géographique qui compte un assez grand nombre d'églises romanes protégées au titre des Monuments Historiques, essentiellement des édifices plus importants, au décor plus riche, car implantés dans la vallée de Germigny voisine, plus fertile. L'église du Chautay a sa place dans cet ensemble. La demeure seigneuriale médiévale qui occupe le fond de la place de l'église, forme avec celle-ci et l'ancienne cure, un ensemble historique et architectural qu'il conviendrait de préserver. La municipalité accomplit des efforts pour restaurer son église et le mobilier qu'elle abrite.

Description

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture

Protection et label

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH

Date et niveau de protection de l'édifice

2001/12/20 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Eglise en totalité (cad. A 16) : inscription par arrêté du 20 décembre 2001

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Intérêt de l'édifice

À signaler

Observations concernant la protection de l'édifice

Objets mobiliers protégés.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

2001

Cadre de l'étude

Typologie du dossier

Dossier de protection

1/8