Aumônerie Saint-Gilles ou chapelle des Minimes

Désignation

Dénomination de l'édifice

Aumônerie

Titre courant

Aumônerie Saint-Gilles ou chapelle des Minimes

Localisation

Localisation

Nouvelle-Aquitaine ; Charente-Maritime (17) ; Surgères

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Poitou-Charentes

Références cadastrales

AM 46, 118, 178

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

12e siècle

Description historique

Aumônerie fondée à la fin du 11e siècle. Les Minimes s'y installent au début du 17e siècle. En 1791, vente du couvent. L'église et le cloître sont détruits au 19e siècle pour faire place à un manoir. Il subsiste de l'époque romane deux pans de murs d'un bâtiment qui pourrait être la salle des malades. En retour d'équerre, au sud, présence d'une maison construite au 17e siècle sur des structures anciennes. Des sondages archéologiques menés en 2002 ont permis de déceler une grande salle au sud des vestiges en élévation, des niveaux d'occupation des 15e et 16e siècles, ainsi que des indices liés au pèlerinage de Compostelle.

Description

État de conservation (normalisé)

Vestiges

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH partiellement

Date et niveau de protection de l'édifice

2004/07/23 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Les murs de clôture et les façades et toitures de l'ensemble des bâtiments qui constitue l'aumônerie, ainsi que le sol des parcelles contenant des vestiges archéologiques (cad. AM 46, 118, 178) : inscription par arrêté du 23 juillet 2004

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Précisions sur les éléments protégés

Mur de clôture,site archéologique

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

2004

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection