Commanderie de Templiers, dite Chapelle du Courreau

Désignation

Dénomination de l'édifice

Commanderie, chapelle

Genre du destinataire

De chevaliers de la milice du Temple

Titre courant

Commanderie de Templiers, dite Chapelle du Courreau

Localisation

Localisation

Nouvelle-Aquitaine ; Charente (16) ; Maine-de-Boixe

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Poitou-Charentes

Références cadastrales

C 192

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

12e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

17e siècle, 18e siècle

Description historique

La commanderie semble remonter à la seconde moitié du 12e siècle, date de construction de la chapelle. Les textes la mentionnent pour la première fois en 1207. Après la chute des Templiers, elle est reprise par les chevaliers de Saint-Jean-de-Jérusalem. Désertée durant la guerre de Cent ans, ruinée par les guerres de Religion, elle devient un établissement secondaire rattaché à la commanderie du Fouilloux. Vendue à des particuliers à la Révolution après la suppression de l'ordre de Malte et laissée à l'abandon, la commanderie se dégrade. Du petit édifice roman de forme rectangulaire subsistent le mur oriental ajouré d'un triplet et, en partie, les murs gouttereaux qui étaient épaulés par trois contreforts plats. Seul le triplet roman du chevet éclairait l'intérieur. Un lavabo et une crédence étaient aménagés dans la maçonnerie, à droite et à gauche de l'autel. L'ancienne chapelle du Courreau est représentative des premières constructions réalisées par les ordres militaires (chevet plat à triplet, décor rare). Les dépendances, construites en moellons, sont très ruinées mais laissent apparaître des vestiges anciens : cheminée, petite meurtrière.

Description

État de conservation (normalisé)

Désaffecté, vestiges

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH

Date et niveau de protection de l'édifice

2013/03/14 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

La commanderie en totalité (cad. C 192), ainsi que le sol de la parcelle pouvant receler des vestiges archéologiques : inscription par arrêté du 14 mars 2013

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Précisions sur les éléments protégés

Site archéologique

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété d'une association

Précisions sur le statut juridique du propriétaire

Association "les Amis du Temple de Boixe et de la région"

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

2013

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection